Damages – She Spat at Me (1.06)
Ellen essaie de convaincre Gregory de témoigner. Frobisher veut se refaire une bonne réputation. Son avocat doute. Lila tente de séduire David.

Rien de bien captivant dans cet épisode. L’obsession de Frobisher sur sa réputation donne quelques scènes pas trop mal. Son obsession est à limite du comique. Ce qui est pas mal, c’est le développement du personnage de Ray Fiske. Sa conscience lui joue des tours, et ses visions sont plutôt bien trouvées.

Le point faible de l’épisode, et peut-être de la saison entière, c’est l’histoire David/Ellen. David est plutôt du genre flamby. Sa future maitresse est une psycho. Et l’histoire de sa mort est plutôt chiante. Il y a des fausses pistes par-ci par-là, histoire de nous monter le bourrichon, mais ça n’avance pas. Et ce n’est pas la seule histoire, car le procès ne parait pas être pour tout de suite, à cette allure.

En bref, je me suis ennuyé et l’histoire n’avance pas. Les quelques bons trucs de l’épisode ne sont pas suffisants pour tout rattraper.