Damages – Sort of like a Family (1.10)
Après la mort de Gregory Molina, Patty n’a plus de raison de garder Ellen, elle va la pousser à bout et la renvoyer. La déposition de Frobisher va avoir lieu. Il se croit prêt, mais va être déstabilisé par une nouvelle plutôt imprévue que Patty va utiliser contre lui.

Voilà un épisode de Damages comme il aurait du y en avoir plus. Du rythme, des rebondissements, des révélations, et toujours une part de mystères qui ne fait que s’étendre. J’ai pas mal critiqué jusque-là le côté ennuyeux de la série, mais maintenant que les choses prennent forme du côté du procès de Frobisher, et, dans une moindre mesure, du côté de l’accusation de meurtre d’Ellen, on peut espérer que les trois derniers épisodes soient assez riches en révélations et retournements de situation.

Le coup de renvoyer Ellen était assez bon, même si le prégénérique nous y prépare, je pensais qu’elle allait se trouver une nouvelle utilité. Il semble que, quand on la voit « dans le présent », elle est pas mal évoluée. Il serait pas mal que Katie retrouve la cassette de Gregory, et que du coup, Ellen renégocie son retour à bord en position de force, histoire de remettre les comptes à zéro. Mais peu importe pour le moment.

La déposition, que j’attendais depuis un bout de temps, de Frobisher, ne va pas être super captivante, mais il est intéressant de découvrir son véritable rôle dans l’affaire. Il semble qu’il en sache bien moins que l’on voudrait le croire. On a presque pitié pour lui. Au passage, Ted Danson est vraiment excellent dans ce rôle.