Damages – We are not animals (1.07)
Gregory Malina se retrouve au centre de l’affaire. Il est maintenant obligé de témoigner, sa vie est dès lors encore plus menacée. La confiance qu’entretient Ellen envers Tom est mise à rude épreuve par le comportement de Patty. Cette dernière doit s’occuper de son fils. Un mois est passé depuis qu’elle l’a forcé à entrer dans le centre d’aide, elle doit décider s’il peut rentrer ou non.

Un épisode, un thème. Cette fois, ce sera la confiance. On retrouve le jeu de manipulation qui avait lieu dans les premiers épisodes. Qui manipule qui ? Patty ou Tom, ou les deux. Ellen est au centre et ne sait plus comment se comporter avec eux. Tout ceci n’a pour but que de faire quelques pseudo éclaircissements sur les évènements dits présent. Cette partie n’avance guère, comme d’habitude.

Malgré l’absence de Ted Danson, on peut noter que cette semaine au moins, Glenn Glose fait plus de 5 minutes à l’écran. L’affaire n’avance pas, par contre. Ça donne l’impression d’un certain manque d’idées. Le dossier est tellement creux, qu’on se demande quel est l’intérêt de continuer. Cet épisode fut quand même plus captivant que les deux précédents, surement parce que la vie privée d’Ellen laisse place à la vie de bureau, où les protagonistes sont plus intéressants.