Damages - Don't Throw That at the Chicken (3.04)

Patty veut tenter une dernière fois d’obtenir des informations de Tobin avant qu’il n’aille en prison.

Décidément, cette saison est pleine de surprises au point qu’il devient difficile de savoir si ce sont les flashforwards ou les évènements présents qui servent à amplifier la tension et les mystères. En tout cas, des deux côtés nous avons notre dose de sous-entendus et de manipulations, même si l’affaire Tobin est bien plus explicite de ce côté-là.

Avec Danielle dans un lit d’hôpital, en convalescence, Patty est un peu limitée dans ses actions, voulant quand même essayer de l’utiliser pour mettre la pression sur Tobin. On ne sait pas vraiment quel jeu elle joue, même avec Ellen qui est là pour expliquer quelque peu la stratégie. Elle ne peut pas faire plus, vu qu’elle n’est plus véritablement de la partie, mais on la voit retourner petit à petit vers son ancienne patronne.

C’est d’ailleurs clairement pour appuyer cela que tout le drame familial chez les Parsons est mis en place. La sœur qui se drogue et qui explicite le fait qu’elles n’ont jamais été très liées, nous montre pourquoi sans David elle est réellement seule et Patty est, malgré tout, ce qui lui ressemble le plus et pourrait s’apparenter à une famille.

La famille, Patty n’en a plus vraiment non plus. Michael fait son retour et est à la hauteur des attentes de sa mère. Enfin, pour elle seulement, car on nous révèle tout de suite que ceci n’était qu’un mensonge. Elle l’a perdu il y a longtemps déjà et, sans Phil, Tom et Ellen sont les seuls qui lui restent.

Le retour de Michael n’est pas là que pour illustrer cela, il sert également à faire un parallèle avec la famille Tobin. La relation entretenue par Lou et Joe serait presque similaire à celles de Patty et son fils. Danielle était d’ailleurs probablement là pour compenser ce que sa famille ne lui donnait pas.

Quoi qu’il en soit, Lou est sur le point de partir en prison et Joe flirte avec l’alcool. Il y a autant d’indécisions que de certitudes chez les Tobin et la fin de l’épisode va nous offrir beaucoup d’intensité et d’inattendu avec cela.

Du côté de ce qui va se produire, dans 5 mois, Patty apprend la mort de Tom. Cette partie de l’histoire avance légèrement moins vite que les fois précédentes, mais soulève quand même son lot d’interrogations, surtout que l’on voudrait nous faire croire que Patty est bien plus responsable qu’on aurait pu le penser. Montage traditionnel de la série, il serait alors un peu tôt pour tirer des conclusions, mais si d’un côté l’affaire Tobin semble freiner dangereusement, de l’autre, on nous explicite le fait qu’elle est allée beaucoup plus loin et que ça ne fait donc que commencer.

Si les premiers épisodes étaient très efficaces dans la présentation et l’avancement des intrigues, ce quatrième épisode ralenti le rythme de ce côté pour épaissir tout en subtilité les mystères des affaires. On est dès lors forcé de spéculer, même si l’on sait que d’ici peu on découvrira combien il nous manquait pour réellement tout comprendre.