Damages - It's Not My Birthday (3.05)

La famille Tobin est en deuil, mais la pression n’est pas pour autant relâcher. Le bureau du procureur tente d’éviter que Patty parle à Danielle Marchetti. Joe et Leonard commence à remonter la piste de l’argent.

Après le suicide surprise de Lou Tobin, il était difficile d’imaginer la manière dont tout le monde allait réagir. Joe se montrait de moins en moins comme étant l’homme honnête qu’il était au début (en apparence), ce n’est donc pas surprenant qu’au lieu de donner à Patty l’argent, il décide de reprendre en main les affaires, à commencer par le cas Danielle Marchetti.

On va finir par apprendre le secret qui se cache derrière la mystérieuse maitresse, même si on commençait à sérieusement douter qu’elle soit véritablement liée à l’argent. Il faut bien emmener l’intrigue dans de nouvelles directions et la famille Tobin par extension est un bon point de départ. Lily Tomlin réussit ainsi à s’imposer dans le paysage, son personnage semblant finalement en passe de sortir de l’ombre des hommes de la famille. D’ailleurs, sans Lou, Joe est plus fort que jamais et c’est sa sœur qui devient le maillon faible. Elle commence par rejeter ce qui est évident pour finalement montrer des signes d’acceptations, mais cela ne va pas forcément être plus sain.

À côté de cela, on nous installe une petite storyline sur le recrutement d’une nouvelle associée chez Hewes & Shayes. Est-ce là une manière de préparer le terrain pour un retour d’Ellen ? Peut-être, les flashforwards ne nous indiquant pas où elle travaillera dans 5 mois, tout est possible. Quoi qu’il en soit, la candidate est détestable et ne semble pas avoir ce qu’il faut pour survivre à Patty.

Pour rester sur Ellen, elle reçoit une visite inattendue, celle de Josh Reston (Matthew Davis, déjà croisé début saison 2). Tout ceci n’est probablement pas anodin, mais ce qui tourne autour d’Ellen semble avant tout là pour nous montrer comment elle vit désormais, et vu que l’on sait qu’elle sera impliquée dans l’affaire d’ici quelques mois, on ne peut que surveiller les signes. C’est du classique pour la série, cette manière de jouer avec les lignes temporelles et les fausses pistes.

Côté flashforwards d’ailleurs, l’épisode est un peu pauvre, préférant opter pour des scènes aléatoires destinées à compléter passablement le puzzle. Il n’en ressort rien de concret et c’est légèrement frustrant, surtout qu’on nous avait laissés avec Patty passant un coup de téléphone que l’on pouvait interpréter de plusieurs façons et qui n’est donc pas plus clair pour le moment.

Pour finir, si l’épisode s’appelle It’s Not My Birthday, c’est parce que Patty voit arriver son anniversaire, ce qui semble la rendre un peu anxieuse vu les rêves étranges qu’elle fait – oncle Pete est toujours aussi flippant, même mort.

Globalement, l’épisode est un peu plus pauvre niveau contenu que les précédents. Il n’est pas étonnant que les choses se tassent un peu, surtout que de nouveaux joueurs vont clairement entrer en jeu d’ici peu, ce qui devrait apporter du dynamisme à l’affaire. D’ailleurs, entre Patty et le D.A., ça piétine un peu, Danielle en est principalement la responsable, mais maintenant qu’elle a usé toutes ses cartouches, il est probable que de nouveaux éléments vont venir remuer tout ça.

En attendant, Ellen s’exerce au fourneau.