Tom a suivi la fille de Danielle Marchetti dans les îles des Caraïbes où il trouve la banque qu’il cherchait. Leonard Winstone s’absente et fait une découverte qui va le perturber. Ellen poursuit son investigation sur la mort de Danielle.

Plus cette saison avance et plus Ellen et Patty semblent vouloir jouer ensemble, utilisant Alex Benjamin comme pion. Comprendre ce qui les motive n’est pas très difficile, il suffit d’écouter ce qu’elles se disent et d’inverser le sens. Le pire étant que chacune voit clair dans le jeu de l’autre, mais c’est comme si Ellen refusait d’admettre qu’elle veut retourner aux côtés de Patty. Elle finira probablement par se rendre compte qu’elles sont simplement devenues trop semblables dans leur façon de penser pour ne pas marcher côte à côte.

Ce petit jeu va quand même évoluer, car Curtis Gates n’a pas les mêmes ambitions qu’Ellen et que Patty les partage, ce qui va pousser les deux femmes à travailler ensemble.

En attendant, c’est Tom qui fait le travail, et ce, sous le soleil d’Antigua. C’est là que la fille de Danielle Marchetti transporte l’argent, comme on nous l’avait bien fait comprendre précédemment. Le fait est que le rôle de la jeune femme est possiblement moins important qu’il n’y paraissait, vu que l’histoire s’oriente vers un aspect plus politique/corruption qui va compliquer grandement les choses, bien que Patty et Tom l’ignorent pour le moment.

En parallèle, nous allons suivre Leonard Winstone qui va ouvrir une fenêtre sur son passé. En fait, c’est Patty qui le met sur la voie en disant à l’avocat que les Tobin ne le considèrent par comme étant de la famille et qu’il risque de se faire jeter avec les ordures. Il se trouve qu’elle a probablement raison, mais Leonard ne commence que maintenant à le comprendre. Lou était clairement un père de substitution pour Leonard, mais maintenant qu’il n’est plus et qu’il se retrouve devant son véritable père, il doit prendre la mesure des choses, surtout qu’il a un secret qui vient tout compliquer.

C’est d’ailleurs avec cela que l’on épaissit un peu plus les liens qui unissent les preuves dans l’affaire du meurtre de Tom. Le détective Huntley s’intéresse au sac d’Ellen et une empreinte pourrait tout lier, sans pour autant expliquer plus que ce que l’on sait pour le moment. Il faut dire que de ce côté-là, on a bien réduit le rythme. C’est un peu dommage, mais au moins il y a toujours un peu de matière, là où la saison dernière nous n’avions droit qu’à des images qui ne faisaient que se répéter. De toute façon, on sait très bien qu’à ce niveau, il va falloir attendre la fin de la saison, que les deux lignes temporelles se réunissent, pour que tout devienne clair. Il nous manque encore beaucoup de choses pour savoir où en était Tom et ce qu’il voulait faire au moment de sa mort.

Bref, il y a de la place pour les spéculations, mais cela n’empêche pas l’affaire Tobin d’avancer et c’est toujours appréciable de ne pas avoir l’impression que les scénaristes ont le pied sur la pédale de frein alors que l’on ne débute que la seconde moitié de saison. Certes, quelques pans de l’intrigue restent plutôt en arrière, notamment du côté de Joe Tobin, mais il est apparent que Patty doit avancer pour que les autres réagissent. La sauce monte doucement, mais surement.