Death Valley – Pilot (1.01)

30 Août 2011 à 12:09

San Fernando Valley, Californie. Cela fait maintenant un an que les vampires, les zombies, et les loups-garous, ont fait leur apparition. Une équipe de Channel 5 suit la Undead Task Force (UTF), une unité de police qui a vu le jour pour gérer ces nouveaux criminels.

Nouvelle comédie d’horreur sur MTV, Death Valley nous plonge dans un monde où les vampires, les zombies, et les loups-garous ont fait leur apparition il y a un an de cela. Les policiers de La Undead Task Force sont ainsi là pour assurer la sécurité de la Vallée et de contrer ces créatures.

Sorte de Cops satirique et surnaturel, la série nous entraine dans son univers à l’aide d’une équipe de cameramen peu préparés aux menaces que les flics en uniformes de l’UTF affrontent dans leur quotidien.

Le pilote de Death Valley pose donc le ton. Violent, gore, satirique, drôle. C’est en gros ce que veut être la série, et son casting s’amuse suffisamment à éclater du zombie ou du vampire pour que cela soit un minimum contagieux. L’ensemble se montre particulièrement bien rythmé, passant d’une équipe de policiers à une autre pour maintenir le danger – et l’humour – avec les interventions. La série plonge aussi dans des dialogues absurdes ou grotesques, pour accentuer les traits de son humour, ce qui est peut-être la plus grosse limite qualitative à l’épanouissement de Death Valley. En tout cas, son casting est suffisamment sympathique pour rendre le visionnage agréable. La plus connue du lot est peut-être Tania Raymonde (pour avoir incarné Alex dans Lost).

Pour ses débuts, la série nous entraine dans le monde de la prostitution de vampires, nous présente des zombies lents (ils sont plus rapides quand ils sont récemment morts), et un conducteur arrêté au moment où il se transforme en loup-garou. Le tout se déroule sur des répétitions de blagues, et une bonne dose de violence et de sang, les policiers dégainant leurs flingues aisément, utilisant tout ce qu’ils peuvent pour éliminer le danger.

Rapidement, Death Valley se montre plus sympathique que prometteuse. À peine sommes-nous arrivés à la fin de son premier épisode que les ambitions du show se révèlent rapidement limitées – avec la répétition, déjà presque présente, et une écriture à ce stade trop grossière pour offrir un univers plus travaillé que les prémices même de la série. Enfin, avec son premier épisode, Death Valley fournit exactement ce qu’elle a promis, ni plus, ni moins.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires