Deception – Pilot (1.01)

Deception - Pilot (1.01)

Quand Vivian Bowers, fille d’un riche chef d’entreprise, est retrouvée morte d’une overdose, son amie d’enfance, Joanna, reconnecte avec la famille. Devenue policière, elle compte lever le voile sur ce qui est réellement arrivé à Vivian.

Nouveau show de la mi-saison sur NBC, Deception est une création de Liz Heldens, une  ancienne scénariste de Friday Night Lights. Cela prend la forme d’un soap policier, un mélange de genre bien plus délicat que l’on pourrait le penser.

L’histoire se centre sur Joanna (Meagan Good), une jeune femme travaillant dans la police a qui l’on demande d’infiltrer la famille Bowers quand sa meilleure amie d’enfance est retrouvée morte. Les Bowers sont fortunés, détenant une entreprise pharmaceutique à succès, et le FBI tente de les approcher en vain depuis plusieurs années. Joanna a donc une occasion en or et, après quelques hésitations, elle se décide à la saisir.

Le pitch de base semble plus ou moins calqué sur celui de Dirty Sexy Money, mais le ton est définitivement différent. Ce pilote commence d’ailleurs quelque peu comme un procedural policier et jouera plus la carte des mystères que celui du relationnel. Cela dit, la partie soap sera tout de même alimentée convenablement, puisque l’on installe sans perdre une minute un triangle amoureux et un panel de personnages qui profitent de toutes les occasions qui leur sont offertes pour faire une scène – ce qui est dans certains cas assez grossier.

Le point de départ est malgré tout un peu difficile à avaler au premier abord, mais la scénariste a le bon gout de ne pas trop s’attarder là-dessus, préférant plonger directement dans le développement de la conjoncture tendue sur laquelle se repose l’univers de la série. Les Bowers sont hauts en couleurs, mais unidimensionnel pour le moment. Il y a néanmoins un potentiel réel, tout particulièrement avec un casting aussi solide – Victor Garber, Tate Donovan, Katherine LaNasa et Wes Brown.

Quoi qu’il en soit, ce premier épisode fait son travail d’exposition de façon rapide et un peu superficielle. Un souci qui nait d’une volonté claire de laisser les détails de côté pour plus tard afin d’explorer à la place les premières grosses révélations. Étrangement, cela parvient à créer un équilibre qui n’est totalement inefficace, puisque l’ensemble se révèle curieusement cohérent à la fin, même si ce résultat est obtenu à coup de clichés ridicules – que ferait-on sans des méchants patibulaires qui sortent de nulle part dans un parking désert ?

Ce pilote de Deception débute ainsi de façon légèrement bâclée, mais trouve le moyen de compenser avec divers subterfuges et, surtout, en entretenant un rythme régulier qui fait que l’on n’a pas vraiment le temps de voir les minutes passées si on réussit un minimum à entrer dans l’histoire sans tarder. Cela n’annonce pas une série d’un haut niveau, mais le divertissement pourrait être convenable si le scénario ne s’éparpille pas trop et s’il n’y a pas un abus ininterrompu de faux-semblants.

Article précédemment publié le 20.12.2012.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires