Defiance : Qui a parlé de mythologie ? (2.04 à 2.06)

25 Juil 2014 à 16:05

Defiance (2x06)

La vie à Défiance se poursuit calmement pour Nolan alors qu’une révolution culturelle prend forme chez les Tarr.

Il n’aura pas été nécessaire d’attendre longtemps pour que la routine reprenne ses droits dans cette seconde saison de Defiance et il fut encore plus rapide d’arrêter d’espérer que cela ne serait pas le cas. Les scénaristes ont terminé leur première saison donnant vraiment l’impression qu’ils allaient bouleverser les choses, mais peu a véritablement évolué.

Le seul véritable changement qui s’est opéré dernièrement se trouve être la dynamique familiale chez les Tarr. Après que Datak ait été gentiment renvoyé chez lui suite à un raccourci scénaristique qu’il est préférable d’oublier, le voilà face à un problème qui n’est pas inintéressant. L’équipe créative de Defiance a en effet décidé de laisser derrière ce qu’ils avaient avec Stahma. Elle n’est plus celle qui, dans l’ombre, contrôle le mari puissant, elle a pris le pouvoir pour elle-même et compte bien le garder. Tout ceci a une véritable pertinence parce que les Castithans forment une société patriarcale tout ce qu’il y a de plus basique.

Nous voici alors avec Stahma qui se retrouve à bouleverser l’ordre établi en mettant Datak à la porte et en reprenant son business (criminel) en main. La libération de la femme Castithan débute donc grâce à l’appât du gain qu’une ambitieuse épouse ne pouvait pas renier. Ironiquement, le comportement de Stahma vis-à-vis de Datak tend à rendre celui-ci plus sympathique, car en étant rejeté il a l’opportunité de s’éloigner de son côté criminel à tendance mégalomaniaque. C’est un rôle que Stahma adopte à un degré bien plus faible, ce qui lui permet de ne pas devenir détestable.

Tout ceci évolue dans un coin du show, tandis que, de l’autre, rien de particulier ne se passe. Nous sommes censés être investis dans les problèmes de drogues d’Amanda, mais cela ne fonctionne pas. D’ailleurs, elle est placée comme étant le cœur d’un triangle amoureux (entre Nolan et le maire Pottinger) dont l’intérêt est aussi limité. Cela ruine quelque peu l’épisode 5 (Put the Damage On) que Doc Yewll parvient à sauver de peu. Comme toujours, celle-ci est intrigante et plus nuancée que ceux qu’elle ne cesse de soigner.

La sous-exploitation de Doc Yewll n’est cependant rien en comparaison du traitement accordé à Irisa. Alors que Nolan fait basiquement la même chose qu’auparavant, sa fille adoptive est mise encore plus en retrait. Il faut ainsi attendre l’épisode 6 (This Woman’s Work) pour que son intrigue abordée dans l’épisode 3 soit de nouveau évoquée – et cela est fait de manière très secondaire. À ce rythme, il est désormais presque trop évident que la mythologie du show, intrinsèquement liée à ce qui arrive à Irisa, ne sera pas sérieusement développée avant que l’on atteigne le season finale. On ne peut qu’espérer que cela ne sera pas le cas, mais tout va dans ce sens pour le moment.

On peut dès lors se demander, maintenant que nous sommes à mi-chemin, ce que cette saison 2 de Defiance essaie de construire. Du côté de l’E-Rep, les développements sont mineurs, la storyline d’Amanda est terminée, Nolan évolue dans son coin et aucun enjeu majeur ne prend forme de façon à l’impliquer. On peut alors espérer que les graines de la révolution que Datak tente de planter parviendront à germer. De même, à défaut de plus, il sera intéressant de voir si Stahma va donner le jour à un véritable mouvement féministe.

En tout cas, les épisodes 4 à 6 de cette seconde saison jonglent parfois laborieusement avec le peu de thématique qui est posé. En dépit de ça, il faut tout de même reconnaitre qu’ils fonctionnent correctement de façon indépendante du reste. Il ne faudrait pas grand-chose pour leur donner une réelle ampleur, mais rien n’est fait dans ce sens, les scénaristes étant visiblement plus intéressés par conserver leurs munitions pour plus tard, et c’est vraiment dommage. À croire qu’ils ont peur de ne plus rien avoir à raconter une fois qu’ils auront décidé d’explorer la mythologie de leur show. Par conséquent, celle-ci est inexistante, n’étant rappelée qu’à l’occasion pour que l’on sache que quelque chose arrivera bien à un moment ou un autre. Il faut donc encore être patient.

Tags : Defiance Defiance Saison 2 moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link