Defiance : le monde a changé, les règles aussi (Pilote – 1.01 & 1.02)

16 Avr 2013 à 13:29

Defiance (Pilote)

Dans un futur proche où une guerre intergalactique a ravagé la Terre, humains et extraterrestres doivent maintenant cohabiter sur une planète terraformée où tout ou presque est à reconstruire. Joshua Nolan, ancien combattant, et sa fille adoptive Irisa arrivent à Defiance, ancienne Saint-Louis, après avoir été volé et sans aucune intention de rester, mais les conflits qui se jouent dans la ville vont les pousser à revoir leurs priorités.

L’univers télévisuel est aussi cyclique que l’existence et après avoir passé les dernières années à opter pour des shows plus fantastiques que SF, Syfy commence à renverser la tendance avec l’ambitieuse Defiance. Cette dernière, développée par Rockne S. O’Bannon (Farscape), bénéficie d’un lancement international pour accompagner le jeu vidéo conçu par Trion Worlds. Les deux devraient s’influencer l’un l’autre, mais il va de soi, il n’est pas nécessaire de jouer pour regarder et profiter de la série.

Defiance nous entraine dans un futur proche où une guerre entre les humains et Votans (collectifs d’espèces aliens) a créé des dommages importants sur la planète. Le monde que l’on connait n’est plus, il a été transformé et la Terre possède maintenant un écosystème différent avec aussi de nombreuses nouvelles espèces – dont certaines sont bien évidemment dangereuses.

Dès lors, Defiance doit s’imposer esthétiquement parlant, et on peut dire que la poussière environnante est assez palpable, ce qui n’empêchera pas quelques plans et effets visuels à la qualité parfois discutable. L’immersion se fait tout de même très vite malgré une ambiance jeu vidéo qui se fait un peu trop ressentir au cœur de la grande bataille de fin – ce qui n’est pas trop dérangeant.

Cet univers et la ville de Defiance nous sont introduits par le regard d’Irisa (Stephanie Leonidas), une alien qui a été adopté par Nolan (Grant Bowler), un ancien combattant qui survit à sa façon dans ce monde, mais qui possède un véritable code moral. Il est donc en grande partie ce qu’on peut attendre de lui, sa fille étant réellement celle qui lui fournit une dimension différente.

Ils sont des vadrouilleurs destinés à s’installer dans cette ville anciennement connue sous le nom de Saint Louis. Il s’agit d’un microcosme de vie riche où s’entremêlent multiples espèces et autant de conflits – avec promesse de romances, conspirations et manipulations en tous genres.

Le pilote pose ainsi les différentes figures majeures de la ville, parmi lesquelles on trouve la nouvelle maire de la ville Amanda Rosewater (Julie Benz) ; elle manque quelque peu de prestance pour son travail, mais qui réussit progressivement à s’affirmer au fur et à mesure. Deux puissantes familles nous sont aussi introduites, les McCawley étant les propriétaires des mines locales alors que les Tarr sont des sortes gangsters – et par extension plus intéressants à suivre.

La présentation bâclée de certains des protagonistes tombe malheureusement trop régulièrement dans les stéréotypes. Avec un double épisode en ouverture, il y avait espoir qu’à la fin, on puisse avoir surmonté une partie de ces défauts, mais dans le cas de quelques-uns, cela va demander un peu plus.

La série délivre aussi peut-être des personnages assez codifiés, car elle a un travail d’exposition à faire assez important et que, majoritairement, elle parvient à ne pas trop fournir de lignes de dialogues qui se veulent explicatives. L’ensemble est plus qu’abordable et au bout de ce double épisode, les informations nécessaires ont réussi à être délivrées sans trop avoir à se forcer. Les personnages, eux, auront toute la place de se complexifier ou s’étoffer par la suite.

Defiance s’offre ainsi un début qui se montre suffisamment bien calibré pour faire effet. Le show a clairement des ambitions qui ne demandent qu’à être exploitées et, en amatrice du genre, je ne peux que lui souhaiter d’y parvenir.

Pour en savoir plus sur le jeu vidéo, je vous renvoie vers le site officiel de la série.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link