Defiance : les vestiges du passé (saison 2)

25 Sep 2014 à 16:37

Defiance Saison 2

Defiance a un nouveau maire qui est aussi un membre de la République de la Terre. Amanda dirige maintenant le bordel de la ville suite à la disparition de sa sœur. Après avoir passé des mois à rechercher Irisa, Nolan tente de comprendre ce qui arrive à sa fille adoptive qui le tient à distance de ses problèmes.

Après une première saison qui aura avant tout posé les bases de l’univers, Defiance fut de retour pour une seconde composée de 13 épisodes. Les changements de gouvernance à la tête de la ville laissaient supposer que les scénaristes comptaient développer leur environnement sous un angle plus politique. Sur l’échiquier du pouvoir, les pions avaient changé de place, modifiant l’ordre établi.

Du moins, c’est là que l’on se trouvait à la fin de la saison 1. Cependant, l’équipe créative ne va pas trop tarder à installer un nouveau statu quo à Defiance. Certes, les choses ont évolué à un certain niveau, mais pas tant que cela au final.

La prise de contrôle de la ville par l’E-Rep sert avant tout à l’intégration de forces de l’ordre en uniforme et d’un nouveau maire en la personne de Niles Pottinger. Un parallèle assez peu habile est fait dans certaines limites et pendant un très court temps entre ce gouvernement et le Troisième Reich, mais cette voie ne sera pas exploitée. Toutes les questions naissant autour de la gouvernance ne mènent clairement nulle part au sein de cette seconde saison. Les épisodes soulèvent occasionnellement certains problèmes, principalement sur le niveau de contrôle que l’on est prêt à accepter pour se sentir en sécurité, sans que de réelles approfondissements soient effectués.

Dans cette conjoncture, les scénaristes tentent toujours d’offrir une place à Amanda. L’ancienne maire a officié un virage dans sa vie professionnelle suite à la « disparition » de Kenya. Pour autant, tout est fait pour qu’elle conserve des connexions avec le pouvoir en place, une manière de justifier encore sa présence. Comme Kenya le démontrait en saison 1, être à la tête du bordel de la ville n’apporte sur un plan narratif strictement rien. D’ailleurs, Amanda sera avant tout hantée par la perte de sa sœur, l’entrainant à développer un problème de drogues qui ne fut pas géré avec beaucoup de subtilité. Dans cet univers, Amanda est avant tout un repère moral, celle qui tente envers et contre tous, de garder espoir, et c’est bien le seul élément qui justifie qu’elle soit encore présente. Les enjeux romantiques, entre le nouveau maire et Nolan, sont inconsistants et n’aident aucunement le personnage à prendre du relief.

Les scénaristes de Defiance semblent tout de même avoir une idée précise d’où ils veulent aller, mais se perdent souvent dans des exécutions bancales, voir confuses quand ils s’attaquent à la mythologie de la série. La faute à une volonté de ne pas faire progresser trop vite leur intrigue. Cette dernière repose quasi entièrement sur les épaules d’Irisa qui nous entrainent dans une sorte de mystérieuse quête techno-spirituelle. L’ Irathienne prendra ses distances avec Nolan, seul moyen pour maintenir le plus longtemps possible les questions en suspens. Son père adoptif parait presque mis de côté, malgré le fait qu’il retrouve sa place dans les forces de l’ordre assez rapidement.

Reste alors la famille Tarr qui aura connu une évolution progressive et naturelle au sein de ces épisodes. Avec eux, la saison 2 de Defiance explore encore plus la culture des Castithans. Bien qu’il s’agisse avant tout d’une société patriarcale, la femme est définitivement mise à l’honneur à travers la prise de pouvoir de Stahma ou la recherche identitaire de Christie. Du coup, Datak et Alak évoluent en fonction des actions de leurs femmes, ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose. Cela les force à revoir leur conception existentielle et les confronte à des situations inédites. En même temps que les valeurs d’un peuple qui se doit d’accepter les changements, cette intrigue permet aussi de décortiquer la cellule familiale multiraciale.

Au final, cette saison 2 de Defiance aura connu des débuts que l’on pourrait qualifier d’assez peu enthousiasmants. On revient un peu trop vite à un statu quo au lieu d’embrasser pleinement les changements. Pourtant, il y en a bien eu, et il faudra donc attendre d’avoir passé la première moitié de saison pour que ceux-là, ainsi que la mythologie du show, aient de véritables retombées. Les derniers épisodes permettent alors de terminer cette saison sur une note assez positive menant à terme les principales intrigues comme il se doit.

La saison 2 de Defiance est disponible en DVD et Blu-ray.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link