Designated Survivor : Espionnage ou politique, il faut choisir

Déjà publié en décembre 2016, cet article est remis en avant à l’occasion du retour de Designated Survivor sur ABC ce 8 mars après trois mois de pause. Les nouveaux épisodes arriveront à partir du 29 mars sur Netflix en France.

Un des rares succès d’ABC cette saison est Designated Survivor, une série qui met Kiefer Sutherland dans le rôle du Président des États-Unis en temps de crise. Il y a quelque chose de pertinent à avoir un show qui parle d’une Amérique blessée en pleine reconstruction alors que, dans la réalité, le pays n’a pas été aussi divisé depuis longtemps.

Dans ce sens, Designated Survivor pourrait bien s’imposer comme étant une fiction politique pertinente et presque nécessaire. Cela dit, à la fin de la première mi-saison, on peut se demander si son potentiel pourra bien être exploité ou s’il continuera à se diluer comme il l’a fait durant les 10 premiers épisodes.

Le point de départ avec l’anéantissement du gouvernement et l’installation à la tête du pays du dernier survivant offre la conjoncture idéale pour creuser les rouages du pouvoir américain à travers sa reconstitution. Cela dit, puisque tout débute avec une attaque terroriste, cela ouvre la porte à une partie espionnage qui nous entraine rapidement vers une bonne dose de mystères.

Concrètement, Designated Survivor propose deux séries en une. D’un côté, il y a le show politique avec le Président Kirkman qui doit prendre les décisions qui vont déterminer le futur du pays. De l’autre, nous avons un thriller conspirationniste avec le FBI – avec l’agent Hannah Wells (Maggie Q) et son supérieur Jason Atwood (Malik Yoba) – qui cherche à découvrir la vérité sur ceux qui ont perpétré l’attentat.

Dire que cette première moitié de saison souffre de cette double approche serait faux jusqu’à un certain point et tragiquement vrai après celui-ci. Tout commençait assez bien, puisque les deux angles se complétaient pour nous offrir une vision large de la catastrophe et de ce qui devait être accompli. Le souci est que, à partir du moment où l’investigation se transforme de simple chasse aux terroristes en un complot aux ramifications sans fin, la partie politique ne sert plus qu’à faire monter la sauce.

Cela ne s’arrête malheureusement pas là, puisque l’on nous ajoute au milieu du drame familial. S’il est regrettable que Natascha McElhone soit à ce point sous-exploitée, elle n’est pas non plus aidée quand on daigne lui donner une intrigue.

Ensuite, il y a un peu de romance au bureau, là où les 3 employés du gouvernement auraient certainement mieux à faire, comme recruter d’autres collègues pour relever les challenges qui se présentent à eux.

Au bout du compte, Designated Survivor s’égare et souffre d’intrigues qui ne se complètent pas. Si les scénaristes parvenaient à se décider sur le type de show qu’ils cherchent à faire, cela pourrait rapidement rectifier le tir. La série a besoin d’une direction claire.

Il est en tout cas trop tôt pour baisser les bras. Les dix premiers épisodes contiennent des choses intéressantes et les problèmes s’affirment progressivement, mais ne rendent pas l’ensemble totalement indigeste. Surtout, avec le showrunner qui change, il est possible que la suite de cette première saison évolue rapidement. Reste donc à découvrir si cela sera positif ou non. Pour ce faire, il faut patienter jusqu’au mois de mars, puisque la série entre en pause pour l’hiver.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link