Desperate Housewives – Kids ain’t like everybody else (5.03)

Danielle fait son retour à Wisteria Lane où elle subit les critiques de sa mère. Gaby et Susan se crêpent le chignon après que Juanita et M.J, leurs enfants, se soient bagarrés. Tom forme un groupe de rock avec Dave, ce qui n’est pas du goût de Lynette. Katherine et Mme McCluskey invite Edie pour en savoir plus sur son nouveau mari.

Le gros défaut des saisons deux et trois était d’avoir séparé les actrices ce qui avait fait perdre à la série tout son charme. C’est un peu comme avec Brothers And Sisters, si à chaque épisode il n’y a pas un repas avec tous les Walker qui se disputent, on s’ennuie ferme.

Alors que l’année dernière, les scénaristes avaient décidé de relancer la série sur l’humour, je me demande vraiment où ils veulent en venir depuis le début de cette saison. Rien n’est intéressant, ce n’est pas mauvais, juste facultatif ; et les téléspectateurs américains l’ont compris puisque la série accuse une perte assez conséquente de son audience.

Problèmes d’ego, restriction de budget : rien ne colle. On retrouve des intrigues indépendantes sans conséquence et le manque de cohérence sur l’évolution des enfants et leurs soudaines disparitions : Penny-l’invisible; les jumeaux plus grands que leur aîné Preston ; Andrew qui ne change pas d’un pouce en 9 années, ou encore le départ d’Andrea Bowen, Julie, qui ne semble pas affecter Susan qui se fout totalement de ce que peut bien devenir sa fille adorée.

Bon je suis un peu de mauvaise foie puisque Danielle, la fille caractérielle de Bree, revient. On savait qu’elle était venue récupérer son fils, au grand désespoir d’Orson et de Bree, on apprend désormais qu’elle vit une vie confortable auprès d’un avocat et qu’elle élève son enfant par ses propres moyens. Sympathique.

Lynette prouve une fois plus qu’elle est un monstre d’égoïsme et une castratrice. Je ne sais pas comment Tom fait pour la supporter.

Quant à Gaby et Susan, elles partagent des scènes plaisantes et amusantes, mais déjà vues.

Sur la FMoZS (Famille Mystère of ze Season), Dave continue de mettre son grain de sel dans le voisinage. Mme McCluskey entraîne Katherine dans son investigation. Edie se doute de quelque chose.

Neal McDonough joue avec perfection ce rôle de conférencier manipulateur. Tantôt sympathique, tantôt menaçant, la personnalité troublée du nouveau mari d’Edie est la seule bonne nouveauté.

Excepté les fans de Gale Harrold ( il y en a ?) qui devient le Eddie Cibrian de Wisteria Lane.

Tags : Desperate Housewives moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link