Desperate Housewives – She Needs Me (8.15)

Susan soutient tellement le choix de Porter de s’occuper de son enfant qu’elle va jusqu’à créer une nurserie chez elle, ce qui énerve profondément Lynette. En voulant convaincre Karen de reprendre Roy, Gaby découvre son secret. Bree et Orson s’apprêtent à partir pour le Maine. Alors que Ben se remet, Renée est menacée par l’usurier qui revient lui réclamer plus d’argent.

Après une petite pause, retour de Desperate Housewives avec un épisode brouillon, mais qui a l’avantage de fourmiller d’intrigues et d’utiliser tous les personnages, même secondaires. C’est ainsi que Tom fait son retour, tout comme Porter, Carlos, Orson, Karen et Roy avec des développements personnels pour chacun – ce qui est assez rare.

Cette histoire de bébé de Julie et Porter est depuis le début parfaitement ridicule, mais cette fois-ci on atteint le sommet avec la bataille des futures grand-mères. Une fois de plus, ces filles sont si obsédées par leur petite personne que cela ne leur vient pas à l’idée que Julie refuse de donner l’enfant à son père. Elle a été très claire sur le fait qu’elle ne voulait pas de cet enfant, alors ce n’est pas pour le retrouver quand elle viendra voir sa mère.

Mike est le seul à percuter ; il fait remarquer à sa femme, qui soit dit en passant ne se pose même pas la question de savoir si l’arrivée d’un bébé dans le foyer ne le gène pas, que Julie ne va pas dormir à 5 mètres d’un gamin qu’elle ne veut pas ! D’ailleurs, Mike est de tous les combats cette semaine en jouant le gros dur face à la nouvelle menace qui rode autour de Renée qui n’a vraiment rien demandé à personne.

L’intrigue « Lynette qui s’ennuie versus Susan qui hyper ventile de bonheur » est ce que la série fait de pire, et l’implication des maris n’arrange pas grand-chose surtout que Tom n’a pour le coup plus rien à faire là.

C’est rare, mais cette semaine, Gaby n’est pas à baffer ! Elle serait même assez touchante dans sa façon de réunir le couple Karen/Roy pour le meilleur et surtout pour le pire. Voilà qui est terriblement triste surtout que l’un comme l’autre est tout à fait résigné. Le cancer va gagner quoiqu’il arrive. Le propos est joliment récupéré et axé sur Gaby et Carlos qui revient enfin à la maison. La jeune femme n’y avait jamais pensé et la fatalité la frappe de plein fouet. Que va-t-elle faire sans lui si Carlos meurt avant elle ?

Comme cela avait été un peu anticipé dans la critique du précédent épisode, la psychopathie d’Orson est mise à jour dès cette semaine. Reconnaissons que même si c’est rapide, les scénaristes auront maintenu le suspens jusqu’au bout, car Bree n’est pas passée loin de ne rien découvrir. Mais la fin est encore plus flippante que ce à quoi on pouvait s’attendre. Voilà qui permet de relancer l’arc narratif de la saison et réconforte un peu quant à la façon d’occuper les épisodes qui restent.

Ni loupé, ni réussi, She Needs Me est un épisode en demi-teinte qui lance une piste solide qui nous mènera jusqu’au final de la série. C’est déjà ça de pris !

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link