Desperate Housewives – The People Will Hear (8.21)

Le procès de Bree s’ouvre. Celle-ci doit composer avec ses sentiments naissant pour son avocat alors que chacune des Desperate est appelée à la barre. Lynette tente de rattraper son erreur auprès du patron de Tom avec des conséquences nouvelles tandis que Susan épaule Julie suite à la défection de Porter. Gaby comprend qu’elle a trop longtemps laissé Bree endosser la faute de la mort d’Alejandro.

Voilà un épisode de Desperate Housewives si bon et si savamment dosé que les quarante minutes passent sans que l’on s’en rende compte. Cela n’était pas arrivé depuis fort longtemps ! À une semaine du final historique de la série, tous les éléments se mettent en place avec délicatesse ou presque.

Si les quatre héroïnes ont toutes des intrigues intéressantes, en dehors de Gaby, c’est évidemment Bree qui occupe toujours aussi joliment l’espace avec cette grâce qui sied à Marcia Cross. Drôle quand elle se rend compte de sa jalousie, grave lorsque vient le moment de décider si elle continue à se sacrifier pour Gaby et les siens, acculée quand apparaît une preuve accablante lors de son procès, si solitaire en faisant ses cuivres la nuit en attendant le sommeil, la partition est parfaitement interprétée par cette magistrale comédienne. Bree van de Kamp est plus que jamais la représentante en chef de Wisteria Lane.

Cela se décante aussi pour Lynette et Tom qui parviennent même à faire palpiter notre petit cœur de shipper. Il n’a jamais été aussi clair que les Scavo doivent redevenir un couple et pour une fois, c’est à l’initiative de Tom. Mention spéciale à Andrea Parker alias Jane, impeccable dans un rôle pas forcément très facile. La façon dont elle comprend que Tom aime toujours Lynette et le retrait de quelques pas qu’elle fait lorsqu’il s’approche d’elle représente le parfait chant du cygne pour le personnage.

Depuis la mort de Mike, les scénaristes ont choisi la voie de l’émotion pour Susan qui s’accompagne, grâce à Teri Hatcher, d’une infinie douceur. En un épisode, Mrs Delfino se rachète parfaitement auprès de sa fille aînée, si souvent mise en position d’adulte par le passé. Il est temps de renverser la vapeur. Susan est donc présente pour Julie en toute fin de grossesse et prend la décision de quitter Wisteria Lane, ce qui semble être la bonne chose à faire, ne serait-ce que pour s’éloigner des souvenirs liés à la perte de Mike.

Seul bémol de The People Will Hear, la fausse implication de Gaby qui ne changera décidément jamais. D’ailleurs, l’intervention du personnage est réduite à peau de chagrin et Eva Longoria n’a que très peu de matériel pour travailler. Dommage.

Rarement épisode de transition vers un final de série n’aura été aussi riche et finement amené, jusqu’à la touche personnelle du discours de Mary-Alice. Les auteurs réussissent là où ils ont échoué pratiquement toute la saison, livré un ton juste et sobre. J-6. Tic-Tac !

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link