Desperate Housewives – With So Little to Be Sure Of (8.19)

Lors de l’enterrement de vie de jeune fille de Renée, la police débarque pour arrêter Bree. Elle se tourne donc vers un avocat pénaliste qui cherche une affaire plus corsée. Jane met la pression à Tom pour qu’il donne les papiers du divorce à Lynette et décide de le faire elle-même. En rangeant les affaires de Mike, Susan découvre une boîte qui renferme un secret sur son défunt mari. Pour vendre plus facilement à sa clientèle masculine, Gaby doit ranger son alliance et flirter avec les clients ce qui n’est pas du goût de Carlos.

Profiter de cet épisode, c’est le dernier diffusé par ABC avant un bon mois avec une reprise le 29 avril prochain. Pourtant, il n’y a rien de particulièrement passionnant à se mettre sous la dent en dehors peut-être de la présence d’une guest de choix, Scott Bakula, Monsieur Code Quantum et Enterprise.

Bree étant dans une très mauvaise passe dont elle ne semble pas avoir vraiment conscience, il lui faut un pénaliste de grand talent et c’est là qu’entre en scène Trip Weston avec lequel on sent déjà l’alchimie se créer. Rappelons que la dernière fois que la rousse a eu affaire à un avocat, c’était Karl, l’ancien mari de Susan qui est devenu son amant ! L’affaire de meurtre n’est guère engageante pour Bree, mais il est surtout ici fait la preuve que l’ancien partenaire de Chuck veut sa peau à n’importe quel prix, quitte à magouiller des preuves. On se doute bien que ça va finir par profiter à l’héroïne.

Après la période deuil engagée la semaine dernière par Susan et son fils, l’heure des secrets a de nouveau sonné. Une boîte mystère, des chèques envoyés à une femme depuis 8 ans, ça sent la seconde famille, cette histoire. Bien sûr que non ! Bon gars jusqu’au bout, Mike entretenait sa sœur attardée et a suivi les demandes de sa mère qui ne voulait pas que cela se sache. La façon dont cette intrigue rebondit (sans jeu de mots !) sur la grossesse de Julie et sa décision de garder son enfant a du se voir de l’espace tellement c’était téléphoné !

Ce qui laisse quand même songeur, c’est la facilité avec laquelle chacune des Desperate laisse Bree encaisser le meurtre. Heureusement, il y a Carlos pour protester avec un poil plus de vigueur. C’est sans doute plus par machisme que par vraie bonté de cœur, comme en témoigne la difficulté qui est la sienne de laisser Gaby ramener l’argent au foyer.

En dehors de Bree, ce sont les hommes qui sont les plus intéressants cette semaine à l’image de Tom qui ne veut clairement pas divorcer de Lynette. Il est amusant de constater que ce type qui s’est séparé d’une compagne trop dirigiste a sauté dans les bras d’une Jane qui a exactement le même caractère. On ne s’étendra par ailleurs pas sur l’infantilisme de Lynette et son lancé de colorant vert digne d’un épisode de Glee !

Pour la toute dernière pause dans l’histoire de la série, Desperate Housewives se contente d’un épisode mollasson qui se repose sur ses acquis.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link