Dexter – That Night, A Forest Grew

Grâce à Lila, Dexter se met à réellement prendre les choses en main : il décide de se débarrasser de Doakes, et de mener un peu en bateau les enquêteurs de l’affaire du Bay Harbor Butcher en envoyant une lettre à un journal. Mais le fils à Rita va l’appeler, et ramener Dexter un peu vers la famille, là où il se sent finalement vraiment clean. Lila va alors réagir en brûlant ses statues.

Si le précédent épisode était quand même meilleur que ce qu’on avait pu voir, j’ai enfin un peu de ce que j’attendais ici, c’est-à-dire des réactions de la part de Dexter. Le voir enfin agir, au lieu de gémir, prendre les choses en mains pour améliorer sa situation, permet de vraiment mettre du piment.

Sa relation avec Lila fait un peu coup de passion qu’on vit à fond, jusqu’à la chute. Seulement, la chute risque d’être violente, vu que Lila est loin d’être très saine d’esprit. Sentant que Dexter est encore attaché à Rita et aux enfants, elle ne passe pas par 4 chemins et cela va conduire à l’incendie de son appartement. La rupture risque d’être difficile.
Dexter décide de régler le problème Doakes, et pour cela, il va le pousser à bout, le manipuler. Mais Doakes sait que c’est lui, seulement, il ne sait pas se contrôler, et cela va le conduire à sa perte. Il va devoir rendre son insigne et son pistolet. Est-ce juste temporaire ? C’est la question.

Pour Deb, on continue à suivre son évolution psychologique, initié par Landy. Finalement, là, il y a presque un parallèle à faire avec son frère, Dex, vu que tous deux se cherchent pour mieux s’améliorer, évoluer. À part que le chemin de Deb est bien plus sain que celui de son frère. Elle se décide à se séparer de son petit ami, admettant son attachement pour Landy.

La lettre de Dexter, faite pour semer le trouble au sein de la police, va mener Landy à la déduction que The Bay Harbor Butcher fait partie de la police. L’enquête va donc maintenant pouvoir évoluer, et les voir se rapprocher tout doucement de Dexter pourrait se révéler intéressant, surtout si cela joue plus sur le plan psychologique que scientifique. Voir Dexter éliminer les preuves, on a eu notre dose, mais si on pouvait se tourner vers des témoignages, par exemple, ou des indices qu’il ne peut éviter, ou contrôler, je pense que ce serait une bonne idée pour la suite.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire