Dexter apprend que Miguel n’est pas rentré chez lui après le meurtre. Rapidement, il va découvrir qu’il s’est débarré d’Helen Wolf. Deb et Quinn arrêtent King après qu’Anton ait disparu.

Dexter et son amigo, cela aura duré le temps que ça a duré, pas longtemps, mais ça ne pouvait pas continuer ainsi éternellement. Quand Miguel a poussé son « mentor » à ce qu’il lui apprenne ce qu’il savait, il ne se doutait surement pas qu’il avait à faire à un professionnel aussi chevronné, ou, tout du moins, il pensait surement qu’il était simplement plus intelligent. L’arrogance du personnage est son point faible depuis le début, mais ça pourrait bien être ce qui, finalement, va le rendre intéressant.

Cet épisode va donc mettre en place le début de la fin, aussi bien de la saison que de la relation entre le tueur et son acolyte. C’est inéluctable, Miguel ne peut pas survivre, il sait trop de choses sur Dexter et ce dernier n’aime pas qu’on le contrôle, or, il va découvrir qu’il n’est en fait qu’un jouet dans les mains de celui qu’il croyait éduquer.

Le dérapage du procureur s’inscrit logiquement dans son évolution, car il n’était clairement pas fait pour suivre le Code. Il se prend pour la loi, comment pourrait-il suivre d’autres règles que celles qu’il écrit lui-même.

L’idée de départ était intrigante, voir Dexter avoir un apprenti, même si ça ne pouvait pas fonctionner, il y avait de l’idée. Malheureusement, la mise en pratique fut plus que laborieuse, Jimmy Smits se montrant assez décevant. La conclusion de ce dernier épisode change enfin les choses, car maintenant, il y a des enjeux, Dex a enfin une mission, il coure un risque, en fait, Miguel pourrait même envisager de faire de lui sa prochaine victime. Tout ça le rend dingue et, dans un moment fantasmé, il pète les plombs en le réalisant. Ce moment même qui, soudainement, fit renaitre l’enthousiasme.

Dexter part en chasse et la fin de saison pourrait bien se montrer réellement captivante.

Du côté de Deb et Quinn, la poursuite du Skinner va également avancer. Avec la disparition d’Anton et l’arrestation de King, cette histoire prend vraiment les devants de la scène. Mais là encore, il faudra attendre la fin de l’épisode pour sentir l’adrénaline monter. Tout n’est pas terminé pour le tueur, mais les flics ont gagné du terrain de manière considérable.

Bref, il ne reste plus beaucoup d’épisode, et enfin, la série sort de son état de torpeur.