Dexter et Rita annoncent aux enfants que leur mère est enceinte, ce qui amènera la question du mariage. Miguel doit comprendre que son frère est un problème. Quinn joue de son charme au détriment de Deb qui est de plus en plus sollicitée par l’agent Yuki.

La vie de famille, voilà ce qui attend Dexter dans un avenir proche. Après avoir passé un épisode à accepter sa future paternité, le voilà à tenter de découvrir le secret d’une bonne demande en mariage. Il faut dire que son cerveau à du mal à gérer ce genre de chose, même si ce genre d’argument nous est ressorti à l’occasion par les scénaristes qui, quand ça les arrange, on tendance à l’oublier. Ici, on retrouve donc Dex avec un dilemme en accord avec lui-même, le tout entrecoupé de la mise en pratique de son plan machiavélique pour se débarrasser du frère un peu encombrant de Miguel. Les liens familiaux dans la famille Prado sont plus forts que notre légiste/tueur préféré ne le pensait, ce qui va permettre à toute cette histoire de s’étendre sur tout l’épisode.

Ce n’est pas ce qu’il y a de plus intéressant, car la fin est trop prévisible, un échec de Dex à ce niveau aurait été surprenant. Par contre, le voir chercher une manière de faire sa demande en mariage est un peu plus distrayant, comme le voir pratiquer son Day Job, une partie qui est souvent mise en retrait. Certes, le coup d’utiliser les mots de la psycho de l’épisode pour accomplir ce qu’il voulait ne surprend pas une seconde, au contraire, mais ça montre une certaine logique assumée du personnage. À ce niveau, on ne peut pas vraiment savoir où se dirige véritablement la saison, les principaux enjeux restent à préciser, mais il est rassurant de voir Dexter emprunter un chemin pavé de certitude plutôt que de replonger dans une remise en question des plus inutile et à l’intérêt scénaristique épuisé.

Du côté de Deb, nous suivons, tenus par la main, la chute de Quinn. Elle n’est pas encore à accepter de vendre son collègue à Yuki qui n’arrête pas de la solliciter, mais après la Cadillac et la manipulation pour obtenir les aveux, ce serait nous prendre pour des débiles que de faire durer encore longtemps ce qui est évident pour tout le monde depuis le départ. On peut donc souhaiter que les choses s’accélèrent de ce côté-là dans le prochain épisode.

À côté de ça, Maria suit sa conscience et va se mettre dans une situation délicate vis-à-vis de Miguel. Masuka commence à comprendre que personne ne l’aime vraiment. Et enfin, Angel va commettre une erreur causée par la perte de sa famille. Pour ce dernier, on ne peut qu’espérer qu’il continuera à être développé par la suite, car le personnage le mérite et n’a pas franchement été gâté la saison dernière, de ce côté-là.

Nous avons donc un épisode qui ne nous donne toujours pas d’enjeux majeurs pour la saison, mais qui consolide ses bases en renforçant l’intérêt et la crédibilité de la relation entre Prado et Dexter. Pour Deb, il serait bien que l’on ne continue pas à tourner au tour du pot, surtout que c’est un peu la faire régresser par rapport à son évolution durant la seconde saison.