Dexter et Lumen retrouvent la première victime de Jordan Chase. Bien que réticente, elle finira par donner le nom du dernier membre de l’équipe de tueurs. La police lance son investigation et découvre chez Cole des preuves pouvant mener à Lumen.

Cet épisode porte assez bien son nom, car nous allons remonter jusqu’au commencement de toutes les horreurs orchestrées par Jordan, mais c’est également un début pour Lumen qui va se trouver en position pour pouvoir accomplir son premier meurtre.

De plus, nous étions arrivés au point où tout était en place pour la fin de saison et nous avons bien ici le lancement d’une course entre Jordan, le duo Lumen/Dexter, et la police, qui se conclura avec la saison.

Du côté de la police, ce n’est pas tant la découverte de nouvelles pistes qui comptent, car Dexter a toujours été là pour garder un train d’avance, mais c’est le fait que Debra devine que quelqu’un élimine les responsables. Quand elle dit à Dexter que ça pourrait être elle, on peut clairement voir où cela va mener. Il semble clair qu’elle est en bonne voie pour découvrir finalement la vérité sur son frère et on nous dit qu’elle pourrait très bien comprendre pourquoi il le fait. Peut-être qu’il ne s’agit que de faire miroiter cette possibilité, à moins que tout ceci ne serve qu’à préparer une sortie pour Lumen qui assumerait alors la mort de ses tortionnaires. Quoi qu’il en soit, Deb va avoir sa part dans la conclusion de la saison et tout est fait pour qu’elle soit prête à gérer la révélation, quelle qu’elle soit.

Dexter et Lumen, eux, poursuivent tranquillement leur travail, trouvant une piste qui va les mener à la prochaine victime – si on peut utiliser ce mot pour un tel homme. L’important, au premier abord, n’est pas tant le meurtre, mais les gens qui suivent ce qu’ils font. D’un côté, il y a Stan qui surveille le duo de près et qui va se retrouver avec des preuves assez incriminantes. On ne sait toujours pas où on est censé aller avec lui, mais il est clairement une menace qu’il ne faut plus prendre à la légère. Heureusement, il n’a pas une morale très nette et on peut se douter qu’il ne va pas juste livrer ses découvertes à Laguerta (qu’il déteste). Cela fait de lui un élément incontrôlable et imprévisible qui peut se montrer frustrant, surtout qu’il s’ajoute à Jordan Chase qui, lui aussi, fait sérieusement monter la pression.

Ce n’est pas la première fois que Dexter se fait devancer par sa cible, mais il faut reconnaitre que Jordan surpasse les précédentes en ayant percé si tôt le jeu du tueur et de son associée. Cela lui donne l’opportunité de placer ses cartes et de fabriquer un piège qui se ressert doucement sur Dex et Lumen. À côté de lui, Dexter ne se perçoit plus comme un monstre et cela en dit beaucoup.

Quoi qu’il en soit, la série a souvent plus misé sur le risque que Dexter soit découvert plus qu’autre chose. Avec Jordan, on peut sérieusement ajouter que le serial killer court un danger plus grand qu’auparavant et c’est clairement ce qui permet à cette fin de saison de remonter ostensiblement le niveau en imposant un suspens concret et des enjeux inédits.

Pour finir, il est difficile de ne pas évoquer l’évolution de la relation entre Dexter et sa disciple, mais, à dire vrai, la fin de l’épisode apporte une confusion qui peut diviser le spectateur et qui trouble les repères qui avaient été posés jusque-là. La façon avec laquelle Dex réagira dans le prochain épisode sera vraiment déterminante sur ce point-là.

En tout cas, In The Beginning confirme ce qui se préparait dernièrement, entrainant Dexter dans une zone très risquée avec des menaces qui émergent de tous les côtés tandis qu’il ne semble pas véritablement en avoir conscience. Cela est donc très prometteur pour la suite, en espérant que la résolution ne se contente pas d’utiliser des routines de la série qui, aujourd’hui, ont fait leur temps.