La police arrive chez Dexter après la mort de Rita. Alors que tout le monde s’inquiète pour lui, Dexter ne sait pas comment gérer la situation. Quinn se met à enquêter, soupçonnant son collègue d’être plus impliqué qu’il n’y parait dans la mort de sa femme.

Nous retrouvons Dexter là où on l’avait laissé, quelques minutes plus tard, quand la police arrive sur les lieux. Ce premier épisode de la saison va alors couvrir ce qui se passe jusqu’à l’enterrement de Rita. Basiquement, il s’agit du temps qu’il faut à Dexter pour réagir.

Donc, contrairement aux saisons passées, nous ne sommes pas introduits à l’apparition d’un nouveau tueur après avoir fait le point sur la situation. On va plutôt conclure la saison précédente qui, ici, semble devenir un prélude. Ce qui compte, c’est l’évolution de Dexter – ça a plus ou moins toujours été le cas. Avec Rita, il a avancé, mais il stagnait, sans elle, une nouvelle aventure commence.

Cela dit, cette quête d’humanité que le tueur a entamée presque inconsciemment depuis le début n’est pas prête de s’arrêter et, entre temps, il va falloir combler. Vu que la saison ne débute pas par la présentation d’un nouveau tueur, il faut tout de même poser des bases, et c’est la mort de Rita qui va être utilisée. Celle-ci a été tuée par Trinity, tout le monde le sait, même si, à l’exception de Dexter, personne ne sait pourquoi. Quinn, lui, voit les choses de manière légèrement différente, regardant son collègue d’une façon moins positive que le reste des personnes qui l’entourent. En gros, depuis la saison dernière, ils se regardent de travers et le détective se dit qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond avec lui. Il n’a pas tort, mais cela semble avant tout le pousser à ne devenir qu’une pâle réplique de l’inimitable Doakes.

On peut tout de même espérer que cette saison ne tentera pas de copier la seconde en mettant Dexter en ligne de mire.

On ne sait donc pas trop la direction que va prendre cette saison, mais il est certain que pour Dexter, elle va proposer bon nombre de challenges. Sa nouvelle situation de veuf va chambouler ses routines et la mort de Rita finit par prendre une signification importante pour lui.

En tout cas, c’est une reprise qui manque un peu de panache. Avec une mise en place minime, cet épisode sert surtout à observer et on attend patiemment que Dexter réagisse, étant apathique pratiquement du début à la fin. Et, à l’exception de quelques métaphores et de flashbacks, l’ensemble en devient presque monotone.

Cette cinquième saison démarre donc sans faire d’étincelles, nous permettant de faire le point sur la situation, mais il est difficile de s’enthousiasmer pour la suite quand le début sonne plus comme une conclusion qu’une introduction.