Miguel est décidé à aider Dexter à approcher sa prochaine victime qui se trouve être déjà en prison. Wendell, l’ado qui a aidé Deb dans son enquête est retrouvé mort. Elle commence à croire que le tueur suit son enquête de près et soupçonne le frère de Miguel d’être responsable.

Dexter a certe un nouvel ami, mais il se demande si celui-ci peut devenir un nouvel allié. Pour se faire, il va le pousser à s’engager très loin dans le processus et, à sa grande surprise, Miguel ne reculera devant aucune étape. Il semble donc clair, discussion avec Harry à l’appui, que Dexter cherche à sortir de sa solitude de tueur, mais jusqu’à une certaine limite. Une nouvelle fois, il blâme son père pour son code qui l’a poussé à être seul, alors qu’il se refuse encore et toujours à arrêter de suivre ce fameux guide de conduite du parfait petit tueur. Le plus étonnant est qu’il ne va pas penser que si le code l’a protégé jusqu’ici, peut-être était-ce parce qu’il y avait du bon sens dedans. Après tout, un complice pour faire ce qu’il fait n’est pas le plus évident. Il y a un certain problème de confiance qui jamais ne disparaitra. Il avait été dit que cette saison, le tueur aurait un disciple, l’histoire ne prend pas du tout ce sens, mais il serait intéressant que ça se fasse quand même.

D’un autre côté, nous suivons Deb dans sa recherche du « Skinner », tueur attitré de la saison. Elle pense, comme nous, que le frère de Miguel est un suspect idéal. Un peu trop pour être vrai, mais il fallait le rayer de la liste des suspects, car après tout, il est quand même gênant.

Elle va donc, appuyée par Quinn et Angel, faire sa petite investigation. Tout ne va pas tourner comme elle le souhaite, car bon, le gars n’est pas le tueur qu’elle cherche, mais elle va finir par trouver en Quinn un véritable partenaire. De ce fait, elle lui avoue le coup des affaires internes et, de manière pas très surprenante, cela ne se révèle pas être ce qu’elle attendait. En fait, depuis quelque temps, cette histoire piétinait au point que l’on pouvait commencer à y voir une supercherie scénaristique pour nous faire douter sur Quinn et donc, éviter que l’on ne regarde ailleurs. Alors peut-être que tout ceci cache en réalité autre chose, mais il était temps que la révélation soit faite, histoire que l’on avance un peu dessus.

En attendant, le Skinner court toujours, et Anton devient de plus en plus suspect. Après tout, lui aussi il sait qui Deb recherche.

Pour terminer, Camilla, que nous n’avions pas vue depuis longtemps, est à l’hôpital. La vieille amie de Dexter et de son père souffre d’un cancer, comme son mari. Elle est mourante, mais si elle refait surface dans la série, ce n’est surement pas pour rien, il faut donc s’attendre à ce qu’elle joue rapidement un rôle dans l’histoire.

J’allais oublier, Rita trouve un nouveau job.

Cet épisode met une fois de plus en avant le fait que l’intrigue de Deb est bien plus intéressante que les questionnant relationnel de Dexter. Ce n’est pas que cela soit dénué de tout intérêt, mais la relation avec Miguel suit un parcours bien trop didactique. On nous explique chaque avancé dans le détail, un processus lent et répétitif qui ne semble, pour le moment que gagner du temps. Après tout, on sait que cela va se terminer, mais comment ?