Dexter se rend à un séminaire de Jordan Chase pour planifier son attaque contre Cole. Lumen reçoit la visite de son ancien fiancé qui lui propose de partir en voyage. Laguerta doit gérer les conséquences de l’intervention meurtrière dans la boite de nuit.

Lumen sera-t-elle celle qui complètera Dexter ? Il commence à se poser sérieusement la question et c’est assez légitime, car, jusque-là, c’est la seule qui ne flanche pas et garde les yeux sur la cible. La question n’aura, cependant, pas de réponse définitive avant que tous les collègues de Boyd l’aient rejoint.

Cet épisode est donc celui de la mort de Cole. On retrouva ainsi le bon vieux principe de la chasse de la semaine, avec ses obstacles et autres improvisations de dernières minutes.

Le tout prend place durant un séminaire dispensé par Jordan Chase, gourou du « je m’aide moi-même » – disponible en CD et DVD chez tous les bons distributeurs. Dexter se fait repérer par Chase qui voit en lui un bon pigeon pour promouvoir son commerce. La victime d’un serial killer est suffisamment brisée et médiatisée pour avaler ses mots et le faire savoir. Bien entendu, ni l’un, ni l’autre, ne va vraiment comprendre ce qu’ils se font. Chase semble être passionné par Trinity et, via Dex, il apparait clairement chercher à toucher la légende, car il est lui-même un prédateur. Cela dit, en motivant Dexter, il prend la place de la prochaine cible. Certes, il faut attendre la fin de l’épisode pour que cela devienne une évidence pour le tueur, mais c’est parce que Cole devait y passer en premier.

Lumen, de son côté, semble également profiter des biens faits de la préparation d’un meurtre. La jeune femme continue à s’affirmer et à dominer ses peurs. Chaque nouveau mort se transforme en étape supplémentaire vers la guérison ou, plutôt, vers un futur où elle n’aura plus peur. Le retour de son ancien fiancé vient compléter l’image en montrant qu’elle a une vie loin de Miami qu’elle n’avait pas totalement abandonnée, mais qu’elle n’est pas décidée à retrouver pour le moment. Maintenant, savoir si cela sera toujours le cas une fois sa vengeance accomplie est une autre affaire, car Lumen est désormais parfaitement acceptée par Dexter qui pourrait ne plus vouloir la renvoyer chez elle après tout ça.

Cela dit, cette vision idyllique du partenariat meurtrier pourrait bien trouver une fin à cause de Stan, même si ce dernier n’arrive pas à réellement se faire sentir comme une menace pour le moment. Sa relation avec Quinn complique la situation, mais tout ceci ne pourrait être qu’un stratagème pour bâtir les fondations de la prochaine saison.

En parallèle, il nous reste les affaires de la police. De ce côté, Laguerta n’arrange pas son cas et Deb en paie le prix. Entre sa femme, son travail, et ses amis, Batista se retrouve finalement comme étant celui qui pourra tout changer et il ne va pas pouvoir agir sans rien perdre. C’est un moyen de sauver le personnage, mais c’est également assez risqué, même si, de ce côté de la série, il faut reconnaitre que le mal est déjà fait et que ça peut difficilement s’empirer.

Quoi qu’il en soit, le duo Dexter/Lumen continue à fournir du bon matériel à cette saison qui ne peut qu’en bénéficier. Peut-être trop prévisible par moment, cet épisode parvient tout de même à utiliser les grandes ficelles de la série afin de délivrer une histoire qui a du rythme et de l’énergie. Cela laisse espérer le meilleur pour la dernière partie de la saison, si on poursuit sur cette lancée, bien entendu.