Dirk Gently’s Holistic Detective Agency : Tout est vraiment bien connecté

Quand on parle de Douglas Adams, c’est bien entendu son Guide Galactique qui est le premier sujet de conversation. Avec les années, Dirk Gently était devenu une arrière-pensée, mais puisque le personnage est plus facile – économiquement parlant – à transporter sur le petit-écran, il regagne de l’importance.

Seconde série après celle de BBC4, la version BBC America de Dirk Gently’s Holistic Detective Agency nous vient non pas d’un Anglais, mais d’un Américain, puisque c’est Max Landis qui est au scénario. La nationalité n’est pas à négliger, car même si la langue ne change pas, la culture n’est pas la même et, on pourrait dire, certains éléments se sont perdus dans la traduction.

L’histoire reprend après le troisième livre non achevé d’Adams et voit ainsi Dirk Gently (ici joué par Samuel Barnett) enquêter aux États-Unis. Pour lui, tout est lié. Comme il ne cesse de l’expliquer. Être un détective holistique, c’est en quelque sorte se laisser porter par l’univers qui guide donc Dirk d’un élément à un autre et tout est TOUJOURS connecté.

Dans cette première saison de Dirk Gently’s Holistic Detective Agency, Dirk croise la route de Todd (Elijah Wood) qui a assisté au plus improbable des meurtres et qui se retrouve impliqué dans une affaire de kidnapping qui le dépasse. La police, le FBI, des agents de la CIA, un culte qui échange des âmes, une tueuse holistique, une pointe de voyage dans le temps et autres extravagances vont alors ponctuer les 10 épisodes.

Landis reprend la structure des romans de Douglas Adams, lançant plusieurs storyarcs séparément pour mieux les faire s’entrecroiser jusqu’à ce qu’elles s’entremêlent et ne fassent plus qu’une. C’est en quelque sorte l’essence d’une bonne histoire de Dirk Gently et cette nouvelle série a parfaitement su la mettre en œuvre.

Ainsi, le voyage avec Dirk et son assistant Todd est un vrai plaisir à démêler. Cela dit, ce sont les personnages qui lui donnent une réelle pertinence. Dans ce sens, Elijah Wood est celui qui lancera la machine en nous offrant dès le départ un Todd en perdition qui est forcé de plonger dans une situation qui le dépasse. Il est notre guide dans le monde extravagant de Dirk et le restera jusqu’au bout, même s’il ressort complètement transformé de cette première investigation.

Dirk Gently’s Holistic Detective Agency accomplit ainsi beaucoup avec certains de ses personnages, en particulier ceux qui avaient besoin d’embrasser leurs erreurs passées pour mieux accepter qui ils sont. Dirk est le premier concerné ici et, d’ailleurs, c’est dans ce sens qu’il diffère du matériel d’origine.

Dirk Gently est devenu une sorte d’enfant traumatisé qui s’est construit un monde de fantasy dans lequel il aspire ceux qui l’approchent de trop près. Il parait lui-même être étonné quand les autres adhèrent à ce qu’il dit, puisqu’il passe son temps à improviser.

Peu importe comment le personnage a été réinventé, ce qui compte au final est que sa place dans l’histoire est celle de colle qui maintient tout en place. Il motive tout le monde à suivre une direction, que ce soit pour de bonnes ou mauvaises raisons. Par contre, on peut regretter que l’humour qui l’accompagnait de ce côté de l’Atlantique n’ait pas fait le voyage dans l’état. C’est en partie dû au fait que Max Landis tente de construire quelque chose de plus cohérent et qu’il cherche au bout du compte à affirmer une logique.

Malgré cela, Dirk Gently’s Holistic Detective Agency et son toutéliage fantaisiste ne manquent pas de faire assez des étincelles. Avec son casting solide qui donne corps avec conviction au pseudo non-sens qui devient le quotidien des personnages, cette première saison réussit sa mission en livrant une histoire dans l’esprit du matériel d’origine. C’est indiscutablement moins élaboré que ce qu’Adams faisait, mais si l’on n’est pas familier avec celui-ci, le voyage a de quoi surprendre. Et même si on connait l’original, la série est un divertissement tout à fait honorable.

Déjà publié en décembre 2016, cet article est aujourd’hui remis en avant à l’occasion de la diffusion de la saison 2 qui débute sur BBC America le 14 octobre.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link