Doctor Who – The Sontaran Stratagem (4.04)

Martha Jones appelle le docteur pour lui demander son aide. La jeune femme travaille à Unit, et une menace pèse. Le docteur se retrouve confronter à de vieils ennemis : les Sontarans.

Cette semaine un épisode qui prend racine dans l’histoire Doctor Who, et ses 26 saisons (742 épisodes).

Premier élément sortant du passé, les Sontarans ont fait leur première apparition en 1973, dans l’histoire The Time Warrior. Il était expliqué qu’il s’agissait d’une race se reproduisant par le clonage. C’est une société militaire obsédée par la guerre.

L’épisode se déroulera principalement à Unit, nouveau lieu de travail de Martha. Ce n’est pas vraiment une surprise pour le spectateur de Torchwood, la jeune femme ayant fait un détour dans la série, et a fourni l’information. Le United Nations Intelligence Taskforce est une organisation militaire qui enquête et combat les phénomènes paranormaux, les E.T. et autres menaces aliens pour la Terre. Le Docteur (3e du nom) y a travaillé quand il s’est fait exilé par son peuple sur Terre, dans les années 70/80. Si le dixième Docteur ne peut fournir d’années précise, c’est avant tout car la chronologie de l’époque n’est pas sûre.

Un passif lourd à gérer et surtout remplie de vieilles connotations. C’était un défi extrêmement difficile, et il a été malheureusement confié à Helen Raynor, qui a déjà donné jour à la pire histoire de la série, en deux parties bien évidemment : Daleks in Manhattan / Evolution of the Daleks. Une scénariste dont je ne pense pour le moment aucun bien, et ce n’est pas avec The Sontaran Stratagem que mon opinion va changer.

Nous retrouvons Martha Jones, dont on nous annonce qu’elle est fiancée à Tom Milligan (vu dans l’épisode Last of the Time Lords), et qui travaille pour Unit. Nous découvrons son environnement professionnel, en même temps que le problème qui va se poser au Docteur : une guerre que veulent les Sontarans. Il n’y a pas besoin de rentrer dans les détails, l’épisode souffrant des mêmes défauts que l’ancien travail de la scénariste : le Docteur sautille et ne fait rien, triture des machines sans que cela ne soit cohérent pour le spectateur, et surtout, l’adversaire est ridicule. Il était fort possible qu’en 1973, on ne soit pas étonné, aujourd’hui, il faut le dire, c’est grotesque. Totalement absurde. Certaines idées ne doivent pas traverser le temps. Les Sontarans font partie de la liste.

Les seuls passages réellement réussis sont ceux concernant la famille de Donna. Son grand père a rencontré le Docteur à Noël dernier (Voyage of the Damned), tandis que sa mère se souvient de lui au mariage raté de sa fille (The Runaway Bride, un autre épisode de Noël). Malheureusement, ils font peu de scènes.

Autant dire que le retour de Martha ne se fait pas sur les chapeaux de roues. Le personnage est d’ailleurs sous-exploité et vite reléguée au second plan.

Exactement le type d’épisode dont on se passerait bien.

Tags : Doctor Who moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link