Doctor Who – Asylum of The Daleks (7.01)

Le Doctor, Amy et Rory sont faits prisonniers et sont téléportés au Parlement des Daleks. Mais, contrairement aux apparences, les ennemis du Doctor ont une demande incongrue à faire…

Pour marquer le retour de Doctor Who, Steven Moffat a choisi de lancer la saison en compagnie des Daleks. Vu la qualité des récents épisodes qui les mettaient en scène, il y avait de quoi être sur ses gardes.

Asylum of The Daleks sera sauvé par une approche qui diverge tout en se reposant sur les basiques de la série, soit un bon gros sens de l’aventure. L’enchainement n’est pas toujours des plus inspirés, Moffat paraissant déterminé à ne pas trop laisser le temps de respirer et de cette façon, les questions sont repoussées et on ne s’arrête pas sur quelques grosses ficelles – ou développements peu pertinent, à l’image de la relation entre Rory et Amy.

Les Daleks envoient le Doctor et ses compagnons sur une planète habitée par ceux de leurs espèces qu’ils jugent fous, mais qu’ils ne peuvent pas se résoudre à exterminer. L’occasion est saisie pour multiplier les références à l’histoire des Daleks, avec l’envie de ramener le sentiment de peur qui est censé accompagner les ennemis du Doctor. Sur ce plan-là, il y a encore du travail à fournir, car le frisson se fait aisément éclipser par la tonitruante musique de Murray Gold, déchainé pour cette reprise. Par contre, les décors sont, eux, particulièrement réussis.

Le lieu n’y parait pas propice, mais c’est bel et bien là que les problèmes conjugaux d’Amy et Rory trouveront une résolution – après une introduction très rapide. On les retrouve donc sur le point de divorcer, et cela apparait être un prétexte pour ingurgiter une dose d’émotions dans l’histoire. Heureusement, Karen Gillan et Arthur Darvill ont toujours su tirer le meilleur parti de ce genre de scènes pour donner vie à un couple qui reste attachant quoiqu’il arrive.

Enfin, l’épisode nous introduit à Jenna-Louise Coleman, future compagne du Doctor, qui campe ici une certaine Oswin et qui va apporter son aide au Doctor et à ses amis. Bien sûr, il y a un twist qui jouera sûrement son rôle dans la suite de la saison. Rien n’empêche d’ailleurs de la revoir avant le fameux épisode de Noël où elle prendra officiellement son nouveau rôle aux côtés de Matt Smith. Malheureusement d’ailleurs, dans cette reprise, elle tend un peu trop à prendre les devants alors que nous sommes quand même là pour vivre les dernières aventures en compagnie d’Amy et Rory.

À l’arrivée, Asylum of The Daleks se révèle être une reprise suffisamment efficace avant tout grâce à son rythme soutenu qui permet de se replonger sans difficulté dans la série.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link