Doctor Who – Closing Time (6.12)

24 Sep 2011 à 21:28

Après 200 ans à vagabonder seul, le Doctor fait une tournée d’adieu et s’arrête chez son ami Craig Owens. Il ne faisait que passer, mais des évènements étranges vont le pousser à s’arrêter plus longtemps qu’il ne l’espérait.

The Doctor est bientôt mort, demain pour être précis, mais aujourd’hui il fait un petit passage chez Craig Owens (James Corden), son colocataire de l’épisode The Lodger (5.11). Une réunion qui se devait d’être brève, mais quelques fluctuations électriques et autres disparitions encourageront le Timelord à s’attarder dans le coin un peu plus longtemps que prévu pour mener l’enquête.

L’idée de Closing Time semble d’offrir une dernière aventure pleine de légèreté avant le grand final dans lequel le Doctor doit mourir. Pour ce faire, Gareth Roberts fait son retour au scénario pour réunir le duo qu’il avait créé avec tant de succès dans la saison 5. Craig a la forme et est désormais papa. Il est tout de même un peu désespéré, car ce nouveau rôle de père de famille lui pose quelques soucis, puisqu’il ne sait pas par où commencer. Ça tombe donc bien que son vieux colocataire soit de passage, étant donné qu’à deux ça sera surement plus facile de s’en sortir. Cela dit, nous ne sommes pas là pour voir le Doctor pouponner. Un danger rôde, et il se nomme Cybermen.

Enfin, que ce soit les cyborgs ou une autre forme de monstre, ça n’a pas de réelle importance. Ici, c’est la relation Craig/Doctor qui est au cœur de l’épisode. Elle lui donne son rythme et son humour. En fait, Craig semble tellement à sa place dans le rôle du partenaire que ça met en avant à quel point les compagnons de routes sont interchangeables, pour ne pas aller jusqu’à dire dispensables. C’est le Doctor qui fait le show et il a juste un certain talent pour fonctionner en duo, peu importe avec qui il est associé au final.

Quoi qu’il en soit, Closing Time démarre sur les chapeaux de roues et ne faiblit jamais. Les dialogues fusent dans tous les sens, usant à merveille la rythmique comique de James Corden, et même si la gravité des enjeux n’atteint jamais des sommets de tension, c’est suffisant pour fournir une direction aux personnages.

Les deux reproches principaux que l’on puisse formuler pour cet épisode sont que la fin contre les Cybermen ne fonctionne pas totalement et qu’il est dommage qu’il y ait cinq minutes de sacrifiées pour pouvoir offrir un prélude au dernier épisode de la saison – ce temps aurait pu être très bien utilisé par Craig.

Au final, Closing Time possède une histoire qui est simple, mais réellement efficace. Elle délivre tout ce que l’on attend d’un bon épisode de Doctor Who, à savoir, du fun, de l’émotion, du danger, de l’action et une pointe d’humour.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link