Doctor Who – Love & Monsters / L.I.N.D.A. (2.10)


Un homme ordinaire, Elton Pope, devient obsédé par le Doctor et sa mystérieuse blue box. Il rejoint un groupe de personnes, comme lui, dans le but de le retrouver. Mais quand Victor Kennedy fait son apparition, les choses prennent une tournure plus sérieuse.

On sort du schéma classique de la série, délaissant le Doctor et Rose, qui font quelques apparitions, mais le tout devant monter à 5 minutes de présence. On se tourne vers des gens ordinaires, mené par Elton Pope, incarné par un visage familier du public anglais, Marc Warren.

Le groupe auquel il se joint cherche le Doctor, mais en définitive, c’est plus les moments qu’ils passent ensemble, le fait de se voir qui les réunit plus que la raison de la création du groupe. Seulement, les évènements vont devenir moins joyeux quand Victor Kennedy arrive et régit, les poussant à intensifier les recherches. Ses intentions étant méconnues.

On aurait pu être sceptique, et pourtant Love & Monsters se révèle être rafraichissant, original, et captivant. Rose et le Doctor ne sont pas quasiment présents, et pourtant, on tient ici sûrement l’un des meilleurs épisodes de la saison, arrivant à susciter rires et tension, mélange de genre que Russel T. Davies a un peu moins fait cette saison, ou qui n’a pas toujours été réussi. Les protagonistes sont attachants dans leur simplicité, avec leurs défauts et qualités. Les scènes avec Jackie Tyler offre une vision de ce que c’est d’être victime du Doctor, alors que, comme l’explique à la fin Elton Pope, l’homme, sans le vouloir, crée des dommages collatéraux. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’une possible fin tragique pour Rose est évoquée (avant, dans The Satan Pit), laissant présager que le season finale de cette seconde saison va opter pour une fin intense. Nous avons aussi l’évocation de Torchwood, encore une fois, qui n’était pas nécessaire, mais comme le nom est dit à quasiment tous les épisodes cette année, on ne prête plus attention, en sachant qu’on apprendra de quoi il est question à la fin de la saison, justement.

Love & Monsters est donc un épisode plus que réussi, contenant une certaine légèreté et beaucoup d’entrain,  un peu de ridicule, et des personnages franchement sympathiques.

Tags : Doctor Who moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link