Doctor Who – Planet of the Dead (4.15)

Doctor Who – Planet of the Dead (4.15)

À bord d’un bus londonien, le Doctor se retrouve propulsé au travers d’un vortex sur une planète désertique. Alors qu’il cherche, aidé de Lady Christina, comme repartir, il va découvrir une terrible menace qui se prépare à s’abattre sur la Terre.

Pour Pâques, le Doctor nous revient pour une nouvelle aventure intergalactique que Russell T. Davies, ici co-scénariste avec Gareth Roberts, décrit comme un mélange entre Flight of the Phoenix et Pitch Black. Je ne dirais pas que cela soit précisément ça, mais il y a l’idée de base.

L’épisode s’ouvre sur Lady Christina, interprétée par Michelle Ryan, qui commet un vol d’envergure et qui va se retrouver dans un bus, privée d’autres échappatoires. C’est alors que le Doctor entre en scène, et 2 minutes plus tard, tout le monde à bord se retrouve propulsé dans un désert avec trois soleils.

Une entrée en matière vite faite, légèrement poussive, mais qui a le mérite de poser tout de suite l’esprit d’aventure qui va rythmer toute cette histoire. L’écriture de l’épisode se révèle assez basique et linéaire. Certains raccourcis hérissent les poils pour le peu que l’on prenne encore le temps de noter ce genre de chose dans la série. Davies nous y a bien habitués, donc on ne criera pas trop fort. C’est d’ailleurs dans le même esprit que l’on trouve une galerie de personnages « typique » du show, peut-être un peu trop.

Bref, même s’il y a beaucoup à redire aussi bien sur l’écriture que sur la pertinence de la majorité des twists qui parsèment cet épisode, il faut bien reconnaître que cela n’est pas réellement gênant pour réussir à se prendre dedans. En fait, tout ne repose pas sur les enjeux trop gros pour vraiment provoquer quoi que ce soit. Non, c’est en réalité l’alchimie entre le Doctor et Lady Christina qui forme le ciment de tout ce qui va se dérouler. Ils se complètent parfaitement, partageant l’enthousiasme du mystère et du danger.

À côté de ça, il faudra noter que, sans aucune peur du ridicule, UNIT fait son retour, toujours le pas lourd, mais avec, en prime, Lee Evans dans la peau d’un génie excentrique et complètement loufoque qui apportera une touche d’humour qui anéantira le peu de crédibilité qu’il y avait encore dans l’histoire avant son apparition, mais qui imposera par la même occasion un second degré qui rendra le grotesque plus digeste.

Ce Planet of the Dead est donc un épisode orienté action, à 100%. Dénué de finesse, peu porté sur l’émotion, et forçant légèrement trop dans les coins, cette histoire n’en est pas moins divertissante. Certes avec un scénario plus consistant, cela aurait pu être mémorable, mais il faut croire que ce n’était pas le but. Pour finir, juste quelques mots sur les effets spéciaux : il aurait fallu les terminer avant la diffusion, car c’est moche.

Doctor Who revient en fin d’année avec The Waters of Mars.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link