Doctor Who – The Girl in the Fireplace / La Cheminée des temps (2.04)

Le Doctor, Rose et Mickey arrivent sur un vaisseau. Ce dernier a la particularité de montrer plusieurs fenêtres de temps, menant au 18e siècle français qu’un groupe d’androïdes-horloges utilisent pour poursuivre Madame de Pompadour.

Le Doctor se retrouve au 51e siècle sur un vaisseau, mais celui-ci menant en France à une époque plus ancienne, c’est dans cette période qu’il passera le plus de temps, entre 1727 et 1764.

C’est une histoire romantique qui nous est présentée, entre le Doctor et Madame de Pompadour. Ils tombent amoureux l’un de l’autre, malgré le peu de fois où ils se croisent. C’est complètement mielleux, si je puis me permettre, et par conséquent, ce n’est pas du tout mon genre. On veut faire croire à une passion, qui est tellement télévisuelle, que j’ai trouvé cela complètement gratuit.

Pourtant, au départ, l’esthétisme m’avait séduite. Cela n’a pas été tourné à Versailles, mais les décors sont radieux. Les androïdes ont un style travaillé, ils sont fouillés, et attirent l’œil. Seulement, c’est bien tout ce que je retiendrais de l’épisode, son aspect technique et visuel, n’ayant pas du tout été convaincue par cette histoire à l’eau de rose, presque digne d’un roman, entre chevalerie et autres discours sentimentaux.

Rose et Mickey sont tous les deux laissés un peu de côté. On remarque d’ailleurs qu’ils s’entendent très bien, alors que dans le précédent épisode, Rose n’était pas ravie de voir son ami venir avec eux. La raison à ceci est simple : Steven Moffat, le scénariste, n’avait pas lu la fin du scénario School Reunion à l’écriture de celui-ci. C’est un peu gênant, surtout qu’il est bien dit que c’est le premier voyage de Mickey.
On voit aussi Rose qui regarde le Doctor tomber amoureuse d’une autre femme. Mickey fait d’ailleurs remarquer à quel point le Doctor les attire.

Un épisode, qui malgré tous les beaux éloges qu’il a reçus de l’autre côté de la Manche, ne m’a pas du tout convaincue. Je le laisse donc à ceux qui aiment bien les bons sentiments et voir le Doctor transi d’amour. Moi, je passe mon chemin.

Tags : Doctor Who moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link