Doctor Who – The Rebel Flesh (6.05)

Un tsunami solaire entraine le TARDIS sur une île où se trouve une usine futuriste où des ingénieurs utilisent des clones remplaçables qu’ils contrôlent pour accomplir leur dangereux travail. Après un second orage, les clones deviennent indépendants et le Doctor tente en vain de maintenir la paix.

The Rebel Flesh est la première partie d’une aventure qui emmène The Doctor, Amy et Rory sur une île où les problèmes ne font que commencer.

On nous ressort ainsi une configuration désormais classique de la série avec une équipe de travailleurs isolés qui se retrouvent à devoir combattre un mal inattendu. Bien entendu, le TARDIS arrive un peu par hasard au moment idéal pour que l’on nous explique les règles de fonctionnement des clones servant à faire le sale travail dans une usine qui a pour but de récolter de l’acide.

De cette manière, les bases sont assez rapidement posées et, une fois que l’on a toutes les clés en main, un black-out change la donne et insinue petit à petit une dose de danger teintée d’horreur. L’environnement est hostile, et ça ne va pas s’arranger.

L’idée de cette première partie est principalement de faire de la mise en place. The Doctor travaille donc à comprendre le pourquoi du comment et ne nous dévoile pas tout afin de ne pas gâcher le plaisir, même si cela n’empêche pas le dernier twist de l’épisode d’être terriblement prévisible.

L’ensemble est assez mécanique, mais une petite variante apporte un peu de fraîcheur. Rory décide de n’en faire qu’à sa tête et de venir en aide à Jennifer, le clone de Jennifer, l’une des employées de l’usine. L’idée est clairement de poser Mr. Pond dans une position où il pourra aussi bien servir à désamorcer la crise qu’à l’empirer. De plus, cette fois, c’est Amy qui doit braver les pires dangers pour le sauver, lui qui a choisi d’être le héros du jour. Enfin, pas dans telles proportions, mais presque. Nous avons donc là une inversion des rôles qui donne à Rory l’opportunité d’être plus que l’ombre de sa femme et de démontrer qu’il est une pièce majeure de l’équipe désormais.

En tout cas, The Rebel Flesh ne se montre pas des plus inventifs au niveau de son histoire. Il y a une petite impression de déjà vu qui n’est compensée que par les guest stars toujours bien choisies. Cela dit, des idées intéressantes sont introduites de manière à offrir à la seconde partie une chance d’entrainer cette aventure vers quelque chose d’un peu plus enthousiasmant. On peut donc espérer que ça sera le cas.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link