Dollhouse - Instinct (2.02)
Echo se transforme en une mère qui vient d’avoir un bébé. Les modifications de Topher pour donner le jour à cette empreinte créent de fortes émotions pour la jeune femme. Adelle rend visite à November, pour lui rappeler un rendez-vous. Perrin enquête sur la Rossum Corporation.

Topher : I don’t want to use the word genius, but I’ll be OK if you want to.

Il n’y a pas de mystère sur le fait que je ne suis pas une fervente défenderesse de Dollhouse. Aujourd’hui encore, le concept me parait bancal. Comme le dit si bien le Sénateur Perrin, c’est de la prostitution. J’ajouterais de luxe, vu le prix que cela coûte.

L’épisode de cette semaine a le mérite d’aller un peu plus loin, en entrainant des changements biologiques. Tout part du cerveau, et si Topher trouve exactement où appuyer, il peut pousser le corps à réagir d’une façon différente. C’est ce qu’il a fait sur Echo, en créant l’empreinte d’une mère, mais au-delà des souvenirs, il a convaincu son corps qu’elle avait réellement donné le jour à un bébé. L’instinct maternel est psychologique, et Echo conservant maintenant une part des « sentiments », ne s’effaçant plus complètement, le revirement final n’est pas une surprise. Ce qui rend la chose intéressante ici, c’est de se questionner sur ce que Topher peut ou ne pas faire. L’histoire en elle-même, comme souvent dans la série, ne me captive pas des masses. Kristoffer Polaha est assez sous-exploité, et le développement de l’intrigue n’est pas très poussé. Cela participe toujours à mes doutes envers le show, car il y a de l’idée, mais on semble destiné à rester à la surface.

Au-delà des activités d’Echo, November refait surface, et j’imagine qu’il y a une raison à tout ceci. Pour le moment, cela ne nous apporte véritablement rien de concret. J’espère alors que la suite lui réserve quelque chose, car autrement, je ne vois vraiment pas l’utilité de s’être donné la peine de la ramener. Peut-être va-t-elle finir par dérailler ou se souvenir de ses empreintes (et de Ballard au passage) ? Cela pourrait être une voie intéressante à explorer.

Ballard travaillant maintenant au cœur de la Dollhouse, il apparaît que le Sénateur Perrin endosse la fonction qu’il jouait au cours de la saison 1. Si ce n’est que c’est un politicien, et qu’il a donc suffisamment de pouvoirs et de connaissances pour progresser plus rapidement dans son enquête. On tente de nous expliquer sa nouvelle croisade avec une phrase au sujet de sa mère, mais rien de suffisamment clair pour que cela soit concret. Je ne suis pas totalement convaincue par l’intérêt de cette storyline, mais surtout je trouve la femme de Perrin plutôt louche (au-delà du fait que Stacey Scowley n’est pas très convaincante à mes yeux).

À l’arrivée, Instinct possède quelques bonnes idées, mais nous sommes encore dans un processus de mise en place, pour préparer la suite. Quelques questions tout de même : où ont-ils dégoté le nouveau docteur ? Et, surtout quand Sierra et Victor auront-ils l’opportunité de revenir sur le devant de la scène ?