Dollhouse - The Hollow Men (2.12)

Echo, Adelle, Topher, Ballard, Mellie et Boyd décident d’affronter Rossum, sans se douter que l’un d’eux se trouve être une taupe.  Pryia et Anthony découvrent la Dollhouse abandonnée.

Avant dernier épisode de la série, The Hollow Men va servir à conclure l’intrigue principale. Malheureusement, cela ne va pas être une très grande réussite.

Nous avons donc d’un côté Echo/Caroline et toute la bande, et de l’autre Pryia et Anthony. Les premiers foncent tête baissée chez Rossum, avant tout par manque d’option, à cause d’une Caroline hors service, alors que les seconds tentent de découvrir ce qui est arrivé en leur absence. La bonne première partie de l’épisode jouera ainsi sur le fait que nous savons que Boyd se trouve être à la tête de Rossum Corporation, ce qui n’est pas le cas du groupe.

L’épisode permet à Amy Acker d’être encore présente, sous l’identité de Clyde, et ainsi d’être assez bad-ass, malgré une utilité limitée du protagoniste. Dans un registre similaire, Mellie va se révéler fort inutile ou presque, mais on peut reconnaître qu’elle a elle-même l’intelligence de se questionner sur sa place. Elle n’a rien à faire là, et le sait. Son insertion dans l’intrigue, et dans quasiment l’ensemble de la saison 2, est de toute façon bien trop forcée.

Enfin, sur le plan du développement, l’épisode a un rythme un peu trop plan-plan pour réellement être convaincant. Sous cet angle-là, les précédents étaient bien plus efficaces. À croire qu’arriver ici, il y avait moins à fournir qu’avant. Résultat : cela ne décolle véritablement jamais, et les explications ne sonnent même pas comme des explications. Trop de situations manquent de cohérence pour que la sauce prenne. L’épisode jongle entre une envie d’action et de rythme, et des scènes de dialogues qui ont parfois pour conséquence de tuer le peu de dynamique qu’il y avait précédemment.

Dans cet ensemble, une fois encore, Enver Gjokaj tire le meilleur de ce qui lui est fourni, et il faut reconnaître à Tahmoh Penikett de faire ce qu’il peut avec les moyens du bord, malgré le fait que son personnage semble ne plus avoir grand-chose à faire dans le décor. Je n’étais pas une grande fan de Ballard, mais je trouve dommage que cela finisse ainsi. La fin pourra peut-être permettre de lui offrir un nouveau rôle, car la force de The Hollow Men se trouve être avant tout dans ces 30 dernières secondes, nous envoyant 10 ans plus tard, dans un monde apocalyptique, démonstration de l’échec des actions de Caroline/Echo.

Finalement, c’est presque une chance, il aurait été dommage de finir sur un épisode à la qualité si discutable. Il reste donc un dernier épisode pour conclure la série. Ce dernier, prévu initialement pour le 22 janvier, a été reporté au 29 janvier à cause du téléthon pour Haïti.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire