Downton Abbey : La Réconciliation (1924)

Downton Abbey, Christmas Special 2014

C’est le début de l’automne 1924 et le beau-père de Rose a invité la famille Crawley à Brandcaster Castle pour une partie de chasse. La bonne ambiance est gâchée par le majordome de Sinderby qui apprécie peu la présence de Tom et pense mieux savoir que les autres. À Downton, Carson et Mrs Hughes visitent des demeures à acheter alors que Daisy se questionne toujours sur son futur. Bates cherche comment faire sortir Anna de prison.

La saison 5 de Downton Abbey s’est achevée en laissant de nombreuses intrigues en suspens qui se poursuivent au sein de cet épisode de Noël. Si sapin et chant sont présents à la fin, l’histoire nous entraine au château de Brandcaster auprès de la belle-famille de Rose au cours de l’automne 1924. Il semble donc que le changement de décor fasse maintenant partie des traditions festives de Downton.

Passé cela, il faut bien dire qu’il y a à faire dans cet épisode intitulé La Réconciliation — de son titre original A Moorland Holiday — qui se retrouve surchargée en intrigues, la principale existant avant tout pour solidifier la place de Rose dans sa belle-famille. Julian Fellowes emprunte malheureusement de terribles raccourcis narratifs pour tenter de donner de l’intérêt à un développement qui en a assez peu (surtout si Rose se révèle absente de la saison 6).

Les évènements à Brandcaster ne sont pas ce qu’il y a de plus intéressant, même s’il faut reconnaitre à Mary l’idée de génie d’utiliser les dons de Barrow pour dynamiser une situation un peu morne. Entre le beau-père de Rose, l’intolérable majordome et la famille qui regarde passivement Branson être boudé par un domestique, on pouvait bien se demander si quelqu’un se rappelait son rang social et allait faire quelque chose pour mettre un terme à tout cela.

Quoi qu’il arrive, on passe d’une intrigue à une autre, toutes destinées à trouver une forme de conclusion à la fin de l’épisode… Ou presque, car Fellowes ne semble toujours pas décidé à mettre un point final à son enquête sans fin sur le meurtre du valet Green. Les problèmes judiciaires du couple Bates tire l’épisode vers le bas, que ce soit en terme d’ambiance ou de pertinence. Pourquoi la police insiste-t-elle à ce point est finalement le véritable mystère de cette histoire à ce stade de la série. Même si les personnages s’inquiètent pour Anna et son mari, il faudra surtout compter sur Moseley et Baxter pour faire véritablement avancer la situation.

Julian Fellowes tente alors avec La Réconciliation d’assurer une sorte de transition entre sa cinquième et sixième saison ; il profite de la longueur de l’épisode pour introduire quelques pistes tout en menant à son terme des histoires qui devraient déjà être finies. On se retrouve ainsi avec, entre autres, l’introduction d’un prétendant pour Mary dont la principale qualité est d’être interprété par Matthew Goode (The Good Wife). Rien qui ne pouvait attendre la saison prochaine, au même titre que les problèmes de santé de Robert. Au moins, Hugh Bonneville a ici l’opportunité de sortir des routines dans lesquels le personnage est souvent coincé, tout particulièrement auprès de sa fille Edith – une mère bien plus attentionnée que sa sœur.

D’ailleurs, les échanges entre Penelope Wilton et Maggie Smith sont comme à l’accoutumée interprétés avec brio. Le duo navigue entre légèreté et gravité pour pousser à une sorte d’introspection existentielle sur les choix faits par les deux personnages pour un résultat impeccable. Malgré cela, La Réconciliation appartient peut-être à Carson et Mrs Hughes, leur relation prenant un tournant important, aussi attendu qu’il fut parfaitement bien amené.

Avec cet épisode de Noël, Julian Fellowes boucle, comme il en a pris l’habitude, réellement sa cinquième saison de Downton Abbey, apportant à la plupart des intrigues des conclusions méritées, ce qui permettra à la sixième saison de se lancer dans une nouvelle direction –à l’exception du meurtre de Green que la police se refuse à classer.

Cet épisode de Noël est disponible dans le coffret de Downton Abbey Saison 5.

Publiée une première fois en décembre 2014, cette critique a été mise à jour et elle est remise en avant à l’occasion d’une rétrospective Downton Abbey qui touche ici à sa fin. Il ne reste plus maintenant qu’à découvrir la saison 6 !
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link