Drop Dead Diva - Pilot (1.01)

Deb est top model, qui ne jure que par son physique et elle-même. Suite à un accident, elle se retrouve au paradis, mais agacé par le refus de l’Ange de la renvoyer sur Terre, elle va provoquer un incident qui la renvoie dans le corps de Jane, une avocate bien portante.

Lifetime nous lance une nouveauté pour l’été : Drop Dead Diva, où l’histoire d’une mannequin pas maline, propulsée dans le corps d’une avocate enrobée mais intelligente. Le pitch de départ en lui-même est un stéréotype existentiel. Forcément, Deb est belle mais ferait mieux de se taire, et Jane n’est pas maigre, juste intelligente et avec des problèmes d’estime. Je ne sais pas comment on peut encore réussir à vendre un concept pareil, qui, aujourd’hui, ne devrait plus voir le jour.

La bande-annonce de 4 minutes de Lifetime fournissait plus que ce qu’il fallait pour savoir si oui ou non Drop Dead Diva allait séduire. Le public de la chaine devrait y trouver sans trop de difficulté son compte, car, une fois passée la banalité du point de départ, et les classiques thématiques qui vont avec, le pilote n’est pas foncièrement mauvais. Il n’est pas non plus bon. Juste ordinaire, comme l’idée. Brooke Elliott réussit à rendre le mix Jane/Deb attachant, et on sympathise assez vite pour elle, même s’il faut noter la rapidité avec laquelle Deb se fait plus ou moins à sa nouvelle situation. On aurait dû passer les 45 premières minutes à la voir tout foirer, à s’énerver, à être révolté, et au passage, découvrir la vie de Jane : famille, ami et travail. C’est ce dernier point qui prime, c’est là que tout se jouera ou presque. Car, chance pour Deb, maintenant, elle est officiellement intelligente, vu qu’elle a le cerveau de l’avocate, et non le sien. Ouf ! L’honneur est sauf, s’il avait fallu passer par un apprentissage des lois, et mieux encore, simplement de culture, où serait-on allé ? On gagne du temps, pour mettre Deb – maintenant Jane – face à son nouveau travail, sa nouvelle ennemie, sa meilleure amie, et son ex, qui – oh miracle ! – connaît Jane !

Avec notre héroïne, un ange gardien – ou un baby-sitter, comme il le dit – qui possède de bonnes scènes et une assistante qui a du potentiel.

Drop Dead Diva offre des débuts qui donnent le ton et la direction. Au moins, là-dessus, c’est réussi. Il y a malheureusement un manque total d’originalité, qui est sauvé par la mise en scène et l’interprétation des acteurs, qui donne ainsi toute l’énergie à ce pilote.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire