Eastbound & Down : L’ultime comeback (Saison 3)

Désormais membre de l’équipe de baseball de Myrtle Beach depuis un an, Kenny est bien engagé sur la route qui le mène à la réalisation de son rêve. Il reçoit la visite d’April qui partira le lendemain lui laissant leur fils. À partir de là, le rêve commence progressivement à disparaitre.

Construite sur trois saisons, Eastbound & Down nous livre donc ici la dernière partie du voyage de Kenny Fucking Powers sur la route de la rédemption. Un an a passé depuis la naissance de son fils et, si sa carrière professionnelle est sur la bonne voie, il refuse d’accepter son rôle de père. C’est là le sujet principal des 8 derniers épisodes et Kenny va devoir surmonter quelques épreuves pour parvenir à comprendre ce qu’il doit faire pour atteindre son but.

Toujours fidèle à elle-même, Eastbound & Down délivre du début à la fin son humour agressif et sa morale que les personnages semblent avoir tant de mal à appréhender. La recette est au moins efficace et elle n’a pas vraiment eu l’opportunité de réellement s’épuiser. Cela dit, avec le temps, on a appris à aimer Kenny et on est familier avec sa façon narcissique de voir le monde, ce qui fait que l’effet de fraicheur s’est progressivement estompé. À la place, c’est une sorte de routine que l’on retrouve, tout particulièrement dans la construction générale de la saison. On sait donc globalement comment les choses vont évoluer, mais il y a tout de même de très bonnes surprises qui parviendront à offrir une compensation de taille.

La plus importante de toutes est l’intégration de Tammy Powers, la mère de Kenny qui est interprétée par Lily Tomlin. Elle apporte une pièce au puzzle qui permet de véritablement comprendre d’où vient le célèbre joueur de baseball et pourquoi il se comporte comme il le fait.

Kenny n’est pas seul au cœur de la série, puisque Stevie est toujours à ses côtés et il doit lui aussi trouver sa conclusion qui passera irrémédiablement par une séparation. Il doit s’engager sur sa propre route avec Maria et, pour cela, il est obligé de traverser des épreuves douloureuses.

Kenny et Stevie rencontreront au passage bon nombre de visages connus, car cette ultime saison ne laisse pas grand-chose au hasard. Il y a beaucoup de retours, peut-être même un peu trop, ce qui finit par embourber légèrement le récit dans sa dernière partie. Malgré cela, il est bien agréable de reconnecter avec les habitants de Shelby qui furent laissés derrière lors de la période mexicaine.

La dernière page du livre de Kenny a été tournée et Eastbound & Down se conclut sans trahir l’esprit de son héros. La toute fin prend un peu de cours, mais suis la logique unique du show. En tout cas, il n’y a pas le temps d’être déçu et, même si de manière générale, cette troisième saison est légèrement en deçà des précédentes, elle possède tout ce que l’on est en droit d’attendre de la série. De plus, à aucun moment il n’y a de réels compromis, Kenny Powers reste fidèle à lui-même jusqu’au bout, dans l’échec et la victoire.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link