Elementary ma chère Joan Yun

Elementary Saison 4 Joan Watson

Quand Elementary débuta, le petit twist sur le duo Holmes et Watson était que ce dernier était une femme. Cela laissa un certain nombre de personnes dubitatif, principalement à cause de la possibilité qu’une connexion romantique se développe progressivement. Heureusement, il n’a pas fallu longtemps pour mettre tout le monde d’accord. Cette route n’a ainsi jamais été empruntée.

Joan Watson (Lucy Liu) s’est alors imposée comme étant la partenaire dont Sherlock Holmes (Jonny Lee Miller) avait besoin. Leur amitié et leur partenariat professionnel se sont forgés au fil des épisodes et les scénaristes d’Elementary ont montré sans équivoque qu’ils savaient ce qu’ils faisaient.

Naturellement, les saisons passant, que ce soit avec Holmes ou Watson, il y a eu de sérieux développements. Pour le célèbre détective particulièrement, notamment avec ses problèmes de drogues et surtout avec sa famille. Ce dernier angle fut également exploité avec Joan, mais d’une façon relativement superficielle.

Cela vient de changer. Dans les épisodes 19 et 20 de la quatrième saison, notre chère Watson se retrouve à devoir explorer de vieilles blessures familiales et, pour la première fois, ses origines asiatiques sont abordées de manière frontale.

On peut apprécier qu’Elementary ait évité la majorité des clichés télévisuels concernant les Asiatiques. Du moins, en ce qui concerne Watson, car il ne faudrait pas être trop générique à ce niveau tout de même. Dans tous les cas, Joan n’est pas une caricature ambulante, bien au contraire. Elle est intelligente, sophistiquée, accomplie et, en bien des points, elle est l’égale de son partenaire. Par contre, elle n’a jamais été réellement traitée comme étant une Asiatique.

À l’heure où la représentation des minorités sur le petit écran américain est un réel sujet de conversation, avoir Watson qui a l’opportunité d’embrasser son patrimoine et que celui-ci est finalement assez banal est un acte plus important qu’on pourrait le croire.

Comme Fresh Off The Boat le fait jusqu’à un certain degré, Elementary contribue à sa façon à sortir la communauté asiatique de son ghetto télévisuel avec cette storyline qui montre simplement que la famille dysfonctionnelle de Joan est comme toutes les autres, avec ses problèmes et ses surprises. Cela est fait d’une manière qui permet donc à la détective d’affirmer ses origines qui, dans le cas présent, jouent justement un rôle clé.

Bien entendu, Joan Yun, comme elle s’appelait avant que le second mari de sa mère ne l’adopte, a probablement plus de choses encore à nous raconter sur sa famille et son enfance compliquée. En attendant, elle reste la Watson de Holmes – rappelons que Elementary a été renouvelée pour une saison 5 – et certainement l’un des meilleurs personnages féminins du petit écran américain actuellement. Ce n’est pas un petit accomplissement, notons-le.

Tags : Elementary Lucy Liu moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link