Eli Stone – Father Figure (1.03)
Alors que leur fête de fiançailles approche, Eli et Taylor se retrouvent opposés dans une affaire de divorce. Poussé par ses visions, et aidé par le Dr. Chen, Eli va se remémorer des évènements avec son père. Les dirigeants de la firme vont lui demander de passer des examens médicaux à cause de son comportement de plus en plus étrange.

Après la firme qui l’emploie, c’est face à sa fiancée qu’il se retrouve à plaider. Vu le concept de la série, et son développement, ce n’était qu’une question de temps avant que cela ne se produise. Le plus étonnant avec Eli, c’est qu’il est tellement bon avocat qu’il est qualifié pour plaider dans des affaires d’immigration, de divorce et contre/pour des grandes firmes. Il me semblait qu’en général, les avocats se spécialisaient, lui, il n’en a pas besoin.

Ses visions sont toujours excessives et le mettent dans des situations impossibles. Sans elles, la série ne pourrait que se bonifier, mais elle perdrait son concept de base. En fin de compte, pourquoi ne pas avoir fait une série sur un avocat un peu allumé, plutôt que de donner une connotation assez grave à ses hallucinations (sans parler de la menace de mort constante). En bref, pourquoi faire de la comédie avec un fond qui ne prête pas à rire. Bien sur, on a tendance à l’oublier, mais le gars est malade, et cela ruine plus ou moins sa vie. En tout cas, sa vie de couple en prend un coup. Pas que la charmante Taylor y soit pour quelque chose, mais Eli, dans un grand élan de générosité, se dit que pour elle, il faudrait mieux qu’ils se séparent. Il faut quand même comprendre que le gars préfère piétiner les sentiments de la femme qui veut l’épouser que de quitter son travail. Après tout, pourquoi ne pas tenter de changer de vie professionnelle, aller dans une branche où ses visions ne seraient pas aussi gênantes, surtout en salle de conférence. Car oui, Eli, il a toujours des visions en réunion, mais heureusement pour lui, quand il plaide, ça va.

Le Docteur Chen est là pour l’aider, mais s’il enfonçait ses aiguilles plus profondément, cela marcherait peut-être mieux. Enfin bon, le docteur a déjà le pouvoir magique de provoquer des visions sur commande, et surtout, toujours les bonnes, celles du moment qui permettent à Eli de comprendre tout.

Bref, Eli Stone, ça ne change pas…