Une nouvelle vision d’Eli le pousse à s’intéresser à un prisonnier, autrefois défendu par Keith. Une fois qui l’a rencontré il va apprendre que les conditions de vie dans la prison le mettent lui et les autres détenus en danger. Bien que la direction de la firme ne les soutienne pas, ils vont intenter un procès à la prison. Matt et Taylor doivent travailler ensemble pour aider à réunir deux chimpanzés.

Eli, président ! Eli, Président ! Enfin, je ne sais pas ce qu’il va devenir, mais c’est sûr, dans le futur, il va soulever les foules, aidé par ceux qui aujourd’hui reçoivent son aide. C’est merveilleux, surtout qu’il va finir par se marier avec ‘je sais qui’ – gardons un peu de suspens – et avoir un enfant avec.

Bref, dans le monde merveilleux d’Eli in the Future, ça va plutôt bien. Ce n’est pas trop le cas dans la vie d’Eli in the Present. Marci Klein arrive de je ne sais où et compte bien reprendre en main la firme qui part dans tout les sens depuis qu’Eli est devenu le messie. Des problèmes en vue pour les avocats, car il faut bien le dire, le coup des chimpanzés, ça ne risque pas de passer deux fois de suite. Déjà qu’une fois c’est un peu gros, mais heureusement, tout le monde le fait remarquer durant le procès, et ça, c’est quand même une bonne chose. En fait, au début de la série, la comparaison avec Ally McBeal se faisait sans trop de difficulté, mais, même si Eli Stone a bien évolué, avec ce genre d’histoire, on pourrait bien retomber dans ce rapprochement un peu facile entre les deux séries, si, bien entendu, à aucun moment, personne ne faisait remarqué que tout ceci est ridicule. On garde les pieds sur terre, même si dans cette série, on n’a pas peur de tirer des ficelles bien trop grosses.

Donc, encore une fois, nous avons un bon épisode pour la série, enfin, n’oublions pas que l’on reste ici dans le cadre du divertissement simple, mais pas dénué d’ambition. Il faut reconnaître que la série s’est fixé des objectifs qu’elle atteint, mais que ceux-ci ne vont pas plus loin que ce que l’on attend d’une série visant un public large, mais pas dénué d’âme.

Bref, pour faire un peu plus détaillé, parlons des personnages. Chen ne fait malheureusement plus grand-chose, et ses rencontres avec Eli sont toujours assombries par le conflit passé entre les deux hommes. Patti retrouve du poil de la bête et joue la dictatrice avec Matt et Taylor pour qu’ils réunissent les deux chimpanzés. Les deux avocats fonctionnent à merveille ensemble. L’alchimie qui s’est créée entre eux est bien supérieure à celle qui existe entre Eli et Maggie. Cette dernière n’est d’ailleurs plus vraiment la même. Elle a mis un frein à ses gaffes. On ne croit pas dans le fiancé, car il faut bien l’avouer, cette histoire ne tient pas la route, mais ce n’est surement pas une fausse impression vu les remarques d’Eli sur le sujet. Bref, elle n’est plus vraiment elle-même, s’étant transformée en simple intérêt romantique pour son associé. Keith et Eli forment un duo assez efficace qui donne de meilleurs résultats que Keith/Matt. Et pour finir, notons que nous ne voyons pas Nathan dans cet épisode.