Cela fait 4 mois qu’Eli a subi son opération et que son anévrisme a été retiré. Plus de vision, mais aussi plus le droit d’entrer dans une cour de justice tant que la psychiatre n’a pas signé son autorisation. La magie a disparu, mais Nathan se met à avoir des visions.

Nous avions laissé Eli à la fin de son opération et le revoilà libre, sans anévrisme, sans vision, mais malheureusement pour lui, cela a changé beaucoup d’autres choses. Tout le monde était affecté par le comportement de l’avocat, il a permis à son entourage de changer de voir le monde autrement, mais en étant redevenue « libre », les choses sont retombées. Jordan, étrangement, semble être le plus affecté par cela, car il espérait retrouver en Eli la force de continuer ce qu’il avait commencé.

Bref, le but est donc de remettre Eli à sa place, avec ses visions, mais comment faire ? Là, ça devient un peu risqué, ça va passer, mais très difficilement. Quand Nathan a sa première vision, on pourrait croire que les deux frères vont faire équipe et continuer l’aventure comme ça, après tout, l’idée aurait été valable. Cela reviendrait presque à donner à Nathan la première place, ce qui disqualifie quand même pas mal cette théorie. Non, il faut que ce soit Eli le prophète et c’est là que Sigourney Weaver intervient.

L’actrice interprète la psy de l’avocat, enfin, une psy imaginative, car l’on va bientôt réaliser qu’elle n’existe que dans la tête d’Eli. Un signe du retour de l’anévrisme ? Possible. En tout cas, lui, il croit qu’elle est une envoyée de Dieu et il va pactiser avec elle. Nathan ne doit pas avoir l’anévrisme, car lui, il a une vie, une vraie, et puis, c’est un homme bon (Eli a un problème d’estime personnelle).

Bref, il y a deux explications, soit on accepte la théorie de Dieu, soit on se dit que ce qui arrive à Nathan est une coïncidence et qu’Eli avait déjà l’anévrisme avant, ce qui explique la vision de la psy.

Peu importe, en fin de compte, car lui, il croit que tout ça vient de Dieu et il peut enfin reprendre sa mission divine.

Ce premier épisode nous remet donc la série sur les rails. On y retrouve tout le monde un peu changé, mais l’ensemble est assez cohérent et divertissant. Ce que je n’apprécie pas le plus dans cette série, ce sont les moments musique/danse, ils avaient diminué au fur et à mesure, durant la saison 1. La seconde reprend très calmement là-dessus, ce qui est un plus à mon gout. Il y a comme ça de quoi satisfaire un peu tout le monde.

Un bon retour, mais il va falloir voir ce que la suite nous réserve, en espérant que maintenant qu’Eli accepte sa « mission », on ne parte pas dans la démesure.