Emily Owens M.D. – Pilot (1.01)

Emily Owens se lance dans sa première année d’internat au Denver Memorial Hospital avec l’espoir de pouvoir laisser son passée de jeune impopulaire derrière elle.  Très vite, elle découvre que c’est impossible, son nouveau lieu de travail étant comme le lycée, et elle y retrouve même son ennemie de toujours, Cassandra Kopelson.

À la recherche d’une série médicale sans mini-shorts pour accompagner Hart of Dixie, The CW commande Emily Owens M.D. ou l’histoire d’une jeune femme impopulaire qui apprend que le lycée ne s’est pas terminé quand elle l’a quitté, et que l’hôpital suit des règles similaires.

Mamie Gummer est donc Emily Owens, une femme dont on peut bien se demander comment elle a réussit à venir à bout de ses années d’études de médecine , aussi talentueuse puisse-elle être, au vu de toutes les incertitudes qui la rongent. Pour bien faire les choses et entrer plus dans le monde de l’héroïne, la série se dote d’une voix off qui ne tarde pas à vite créer un sentiment de désespoir. Au moins, il n’est pas vraiment difficile de comprendre, au vu de ce qui se déroule, pourquoi Emily n’est pas très populaire. L’épisode devrait la rendre sympathique, mais on se retrouverait presque à la fin à se mettre du côté de sa Némésis, Cassandra (Aja Naomi King).

Pour sa première journée au Denver Memorial Hospital, Emily jongle entre son travail de docteur et ses sentiments mal dissimulés pour Will Collins (un très fade Justin Hartley), un ami et collègue sans grande personnalité avec lequel elle a étudié la médecine. Emily Owens M.D. se repose tellement sur l’idée que le milieu hospitalier fonctionne comme le lycée que la série fournit aisément, malgré l’age des personnages, des scènes digne d’un teen show médical de mauvaise qualité !

Dans les impeccables et lumineux couloirs de l’hôpital, un beau personnel tente de sauver des vies ; chaque patient est là pour illustrer une facette de la personnalité de l’héroïne, et optionnellement, nous en montrer un peu plus sur quelques autres protagonistes – la majorité ayant assez peu à faire en vérité. Pour le coup, les personnages secondaires ont bien des difficultés à trouver leurs marques dans l’ensemble, entièrement dédiées à une Emily trop irritante pour son propre bien.

Ce premier épisode d’Emily Owens M.D.  délivre alors beaucoup de stéréotypes, incapable de dégoter une seule approche narrative pour se distinguer. Entre une héroïne qui se console avec de la nourriture du distributeur automatique, des amourettes sans saveur et des cas médicaux oubliables quasi immédiate, c’est un pilote qui suscite pas mal d’agacements et qui n’accroche pas du tout.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link