Entourage – No More Drama (6.07)

Eric a son premier jour de travail. Vince s’est fait étrangement cambrioler. Drama cherche à garder son travail.

Le pauvre Vince a peut-être une carrière en pleine explosion, mais il n’a aussi plus vraiment grand-chose à faire à côté. Alors, quand un cambrioleur vient subtiliser ses sous-vêtements, ça devient l’affaire de la semaine. Lui et Turtle s’en vont chercher de la sécurité chez un armurier. Difficile de savoir comment réagir face à une telle situation, je parle face à la série, pas face au voleur. Au moins, ça a le mérite d’être ridiculement comique.

Heureusement aussi, c’est une histoire très secondaire, car l’épisode se concentre sur Drama et Eric, Ari étant également privé de storyline intéressante, il a de la chance, personne ne lui vole ses caleçons.

Donc Drama a un nouvel ennemi mortel. Il faut dire que le brave Johnny est tellement facile à manipuler que ce serait dommage de s’en priver. La bonne chose dans tout ça, c’est que Kevin Dillon réussit à nous offrir plus qu’un « Eh ! Bro ! » occasionnel, héritant de lignes de dialogues et de scènes qui le sortent de sa zone de sécurité (l’ombre de Vince). Le mieux étant que l’ensemble est assez cohérent avec le personnage et le voir partir en vrille – ou supplier – se montre assez réjouissant au final.

De son côté, Eric a son premier jour de travail chez Murray. Etape numéro 1 : s’installer et faire les présentations. On rencontre ainsi l’assistante jouée par Kate Mara, et l’ennemi dans la place qui est lui interprété par Scott Caan. Les moyens sont mis pour rendre ce nouveau job intéressant. En plus, pour attiser les animosités qui ne pouvaient pas être pire pour un premier jour, voilà qu’on nous ramène Bob Saget qui retrouve son style obsédé qui lui va toujours à merveille. Quiproquo et excentricité, que faut-il de plus pour créer une bonne ambiance de travail et nous donner espoir dans la reconversion corporate de ce brave Eric ?

Bref, si l’épisode contient encore un peu du vide qui a fait la réputation de la série, il semble que l’on tienne deux histoires possédant du potentiel. Reste à voir si cela va continuer dans ce sens ou si l’on va tout couper court pour retourner à nos habituels égarements.