Vince débute le tournage de Smoke Jumpers. Stressé par son retour devant la caméra, il va rapidement se retrouver confronté à un autre problème : son partenaire à l’écran, Jason Patrick, lui vole ses lignes de dialogue. Ari renoue avec un vieil ami avec lequel il a débuté. Ensemble ils étaient destinés à un grand avenir, mais un seul y est arrivé.

Les tournages ont souvent été évités sur la série, c’est donc une bonne surprise de nous retrouver sur celui de Smoke Jumpers avec Jason Patrick. Nous avons donc le droit à du grand spectacle, mais c’est à peu près tout. L’histoire des lignes volées est sans intérêt ou presque. Drama et Turtle qui font leur petites blagues pour se « venger », ça n’apporte rien de plus, au contraire. E. est presque totalement effacé. Il ferait mieux de retourner s’occuper de ses clients.

Rien de très transcendant de ce côté, on peut donc ce tourner vers Ari qui renoue avec Andrew Klein, ancien ami/collègue avec lequel il a fait ses premières armes à Hollywood. L’un est devenu agent de stars, l’autre agent de seconde zone.

On sait que Gary Cole fait trois épisodes cette saison et qu’il est annoncé comme régulier dans la prochaine, mais espérons que le personnage gagnera en intérêt, car pour le moment, ses scènes avec Ari ne sont pas palpitantes. On peut clairement en attendre beaucoup plus de l’acteur, il faut juste que son personnage obtienne plus qu’un côté pathétiquement loser.

Bref, les prémices de cet épisode étaient encourageantes, mais la suite ne fut que platitudes.