Heroes - Don’t Look back (1.02)
Heroes ou comment avoir la moitié de la série à jeter ! Il paraît que c’est le nouveau Lost. À vrai dire, je n’aime pas Lost, je m’ennuie comme un rat mort devant. Et si Heroes se dirige sur cette voie, il y a des chances que ça ne fasse pas long feu. Et pourtant, cette série à des arguments pour elle : J’aime beaucoup Adrian Pasdar. J’ai même regardé des épisodes d’Amy à cause de lui. Oui, j’avoue, j’ai vu des épisodes de la série Amy. Ensuite, j’aime bien Milo Ventimiglia. C’est l’effet Gilmore Girls, mes amis. Puis, j’aime beaucoup Greg Grunberg et j’aime le fait qu’il se construise une carrière hors de son pote J.J. qui lui fournit des petits rôles par-ci par-là. J’ai rien contre le cast féminin. Hayden Pannetière est pas mal, et Ali Larter est Ali Larter. Mais si j’ai rien de particulier à reprocher au cast, j’avoue que j’ai pas mal de trucs à dire au scénariste. L’histoire avec Ali Larter est donc particulièrement inintéressante. Ne m’intéressant pas aux formes de la jeune femme, je parle en toute objectivité ! L’histoire de notre « Wolvie » au féminin et avec des pompons est clichée et prévisible donc on s’ennuie. Je me rappelle du nom du perso, ni de l’acteur, enfin le gars dont le père est mort, avance à petit pas dans une direction invisible, car moi pas savoir où on va. D’un côté, c’est bien, mais de l’autre, on s’en fout ! Et c’est là tout le problème. On devrait s’y intéresser, mais j’avoue que non. Echec pour le moment. Du côté des frangins « volants », on les voit pas beaucoup dans cet épisode. Le gars Milo dont le personnage s’appelle Peter, est à l’hôpital, donc pas grand-chose à en tirer de ce côté-ci non plus. Parlons du positif : Greg Grunberg et l’Asiatique. Hop, un petit tour sur imdb pour savoir qu’il s’appelle : Masi Oka ! Matt Parkman (Greg Grunberg donc) fait son apparition dans l’épisode et ma foi, c’est pas mal. Il est flic (en uniforme) et il entend des voix. En guest d’ailleurs, Clea Duvall (a-t-elle un prob à trouver du travail ou venait-elle rendre service ?). Hiro (Masi Oka, vous l’aurez deviné) est The perso. Le seul, l’unique. Celui qu’on aime dès le début, le seul qui est développé, qui sert l’intrigue, qui a droit à une histoire intéressante ! Bref, la meilleure partie de l’épisode, ce qui a fait que je suis resté devant ma télévision. Et qui fait que j’y serais encore la semaine prochaine. Go Hiro, Go !

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire