Eureka – Shower the people (3.15)

Deux participantes à la baby shower d’Allison meurent noyées dans des circonstances inhabituelles. Le Dr Manilus, ancien professeur de Tess et Ali arrive à GD pour extraire les données contenues dans la « fausse » Kim mais il apparaît bien vite qu’Henry va à nouveau perdre la femme de sa vie.

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils n’ont pas de chance les hommes d’Eureka. Déjà qu’ils ne sont pas nombreux, mais en plus, leurs vies affectives sont pleines de malheurs ou de concurrents. Comme pour Allison à l’époque, le pauvre Jack voit cette fois se pointer un beau brun qui tourne autour de Tess. De son côté, Henry s’autorise à retomber amoureux de ‘Kim’ alors qu’il sait qu’elle n’est pas humaine et que les données qu’elle contient pourraient lui être fatales.

Ainsi donc, il est beaucoup question d’eau dans cet épisode rafraîchissant (oui, la blague est facile !) et globalement très riche qui mène de front plusieurs intrigues avec un ton joliment décalé.

La baby shower ultra compétitive d’Allison et les symptômes de « Papa » de Jack sont très amusants alors que gravité et beauté ressortent des échanges entre Henry et Kim (Joe Morton et Tamlyn Tomita ont une superbe alchimie). Le scénario a la bonne idée d’étendre l’intrigue policière à Tess qui se retrouve victime de cette avalanche d’humidité. Une bonne façon pour la scénariste Thania St John (Buffy, Roswell, Lois et Clark) de renforcer les sentiments naissants de Jack et Tess qui n’en sont que plus craquants. Et puis on saluera la belle mélancolie accompagnée d’une pointe de jalousie d’Allison, enceinte jusqu’au nez (la pauvre Salli Richardson avait l’air épuisée) lorsqu’elle comprend ce qui se trame entre son amie de fac et son « partenaire de naissance ».

Alors que plusieurs acteurs d’Eureka ont fait ses dernières semaines la joie des téléspectateurs de Warehouse 13 (Erica Cerra, Joe Morton et Niall Matter), un revenant des 4400 s’invite à Global Dynamics. Billy Campbell incarne le Dr Manilus, une séduisante grosse tête dont le nom est prétexte à un superbe lapsus d’une Tess qui ne sait plus comment elle s’appelle ! Quant aux fans de The L Word, ils auront remarqué la présence de Meredith McGeachie, l’impitoyable Tonya, compagne de Dana pendant un temps !

It’s raining guest, Alleluia !!!

avatarUn article de .
1 commentaire