Exile : la vérité dissimulée par la maladie d’Alzheimer (série complète)

Exile

À l’image de Shameless qui est inspiré de sa jeunesse, Exile tire aussi son origine de l’histoire personnelle de Paul Abbott. Ce dernier, alors qu’il était âgé d’une vingtaine d’années, passait ses journées à travailler sur Coronation Street, rentrait chez lui puis allait rendre visite à sa grand-mère, atteinte de la maladie d’Alzheimer.

Ce qui devait prendre la forme d’un film indépendant se déroulant aux États-Unis se transforma en thriller psychologique de trois épisodes pour BBC One avec l’aide de Danny Brocklehurst, scénariste dont la première collaboration avec Abbott remonte à 10 ans avec Shameless.

Exile s’offre alors un point de départ familier avec Tom Ronstadt – incarné par John Simm qui fut nommé aux BAFTAs pour sa performance – qui est de retour dans sa ville natale après avoir perdu son emploi. Journaliste avec un tempérament et un penchant pour les excès, Tom a quitté le domicile familial 18 ans plus tôt suite à un évènement traumatisant entre lui et son père. Ce retour chez lui le pousse à vouloir découvrir la vérité sur ce qui s‘est réellement passé des années auparavant ; Tom se lance alors dans une quête qui l’entraine vers un scandale, mais qui le confronte à un problème insoluble avec un père touché par la maladie d’Alzheimer à un stade déjà bien avancé.

Si Exile met en scènes quelques clichés relationnels, la série délivre une représentation aussi honnête que bouleversante de la cellule familiale et des effets de la maladie sur ses membres. Ayant tourné le dos à son passé il y a 18 ans de cela, Tom peine à affronter la situation qui se trouve sous ses yeux. À la recherche de réponses pour mieux comprendre l’homme qu’il est devenu, Tom fait face à une figure paternelle rongée par la maladie. Les agissements du père, aussi ancien journaliste, ont forgé le fils qui se doit de découvrir la vérité pour pouvoir faire la paix avec lui-même.

Le procédé se présente comme long et douloureux, Tom étant au départ aussi désarmé que frustré auprès d’un père qui n’est qu’à de très rares occasions lui-même. Jim Broadbent incarne à la perfection un être humain souvent déconnecté du monde qui l’entoure, capable de violence, mais qui ne cesse de susciter à la fois agacement et empathie de par l’impuissance d’autrui face à sa condition.

Face aux deux hommes, Olivia Colman complète brillamment la famille dans la peau de Nancy, la sœur de Tom, qui est au bout du rouleau après avoir consacré toutes ces années à son père. Malgré la gravité du sujet, Exile crée une affection fraternelle des plus convaincantes qui permet de laisser la place à des notes de bonne humeur et de comédie noire ainsi qu’à de multiples sourires. Si les épisodes contiennent de nombreuses scènes désarmantes, ils possèdent aussi un juste équilibre entre la tristesse et la joie, de même qu’entre la famille et l’investigation qui occupe Tom.

Exile entremêle donc le drame familial au thriller classique pour donner finalement à cette partie une consistance différente. L’un est intrinsèquement lié à l’autre, l’histoire personnelle de Tom étant au cœur même de sur quoi il enquête. Surtout, pour le journaliste aujourd’hui sans travail, il s’agit de faire la paix avec lui-même ; le seul moyen possible pour y parvenir est de découvrir ce qui a poussé son père à faire preuve d’une rare violence 18 ans auparavant – un évènement qui aura fait de Tom l’homme qu’il est devenu. Si l’investigation tend peut-être un peu trop régulièrement à utiliser quelques ficelles bien connues, tout particulièrement quand l’heure des réponses doit arriver, ses liens avec le drame qui se joue chez les Ronstadt parviennent tout de même à faire oublier les défauts.

Ainsi, Exile mélange avec talent le thriller avec ses composants familiaux. La sensibilité des personnages, l’émotion qui les habite et une parfaite interprétation animent avec justesse ce drame qui se montre accrocheur et poignant.

Exile n’est pas disponible en DVD en France, mais en import avec sous-titre anglais (pas de français par contre).

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link