Falling Skies

Falling Skies 2x03 Falling Skies   Compass (2.03)

Mardi 26 juin 2012 à 9:15 | 3 commentaires | | | |

Falling Skies – Compass (2.03)

 Falling Skies   Compass (2.03) Falling Skies   Compass (2.03)par .

Alors que le capitaine Weaver cherche à déterminer quelle sera la prochaine destination du 2nd Mass, un émissaire inattendu offre une nouvelle alternative. Pope se montre hostile envers Tom qui reprend petit à petit sa position de pouvoir. Ben et Jimmy tombent sur des skitters.

Avec son double-épisode de reprise, cette seconde saison de Falling Skies démarrait en misant avant tout sur une progression continue. Cela dit, maintenant, il est temps de faire une pause et d’installer des bases sur lesquelles construire des storylines substantielles. C’est donc ce que se propose de faire Compass.

publicite

Le 2nd Mass s’est installé dans un hangar situé sur un aérodrome et Weaver envisage d’emmener tout le monde dans les montages pour jouer la sécurité. Tom s’y oppose, mais il n’a pas de réelle alternative à proposer jusqu’à ce que celle-ci apparaisse littéralement sur la piste d’atterrissage. Même avec des justifications qui tiennent un tant soit peu la route, l’apparition de ce pilote avec pour mission de diriger tout le monde vers Charleston – où un gouvernement aurait vu le jour – parait quelque peu poussive. Heureusement, Weaver reste égal à lui-même et impose de la méfiance, ce qui ne veut pas pour autant dire que les personnages vont réellement développer la réflexion. Par exemple, personne ne pointe des évidences comme le fait que regrouper tout le monde, c’est offrir une cible facile ; ou encore que cela suit la proposition faite à Tom par les envahisseurs, à savoir qu’ils vont simplement être parqués dans un camp. Bref, il y a sérieusement à creuser de ce côté-là.

Pour continuer dans le manque de finesse et d’élaboration scénaristique, nous avons encore Pope qui fait des siennes. Difficile de savoir comment gérer cet électron libre, semble-t-il, car il radote pour être ensuite gentiment dirigé dans une direction un peu trop évidente. Il faut reconnaitre que ça devrait lui permettre de retrouver une connexion avec ce qu’il a été par le passé, mais encourager l’adaptation aurait pu aider son évolution. Étant donné ce qui est accompli dans cet épisode, il est indéniable que tout ceci est fait parce qu’il y a des plans précis en stock pour lui, mais ça n’excuse pas la pauvreté de l’exécution.

Heureusement, au milieu de tout ça, nous avons Ben qui obtient du matériel un peu mieux écrit, tout particulièrement dans la seconde moitié de l’épisode, donnant par la même occasion un nouvel intérêt à Jimmy qui était bien transparent dans son rôle de sidekick. Le fils de Tom s’impose indéniablement comme étant un joueur majeur dans la mythologie du show et il n’est pas désagréable de voir que, sur ce plan-là, ça démarre avec douceur. Par contre, ce n’est pas du tout aidé par Al qui est plutôt ridicule et se présente de plus en plus comme étant le maillon faible chez les Mason. Heureusement, Weaver offrira une assistance presque surprenante à Ben qui change de ce que Tom nous délivre habituellement – émotionnellement parlant. Celui-ci va cependant sonner plutôt juste quand il tentera de véritablement renouer avec Anne.

Il y a donc quelques passages écrits avec une certaine intelligence, mais Compass souffre d’être globalement poussif, aussi bien au niveau de la mise en scène que des dialogues. Tout ne fonctionne pas, mais le but premier était clairement de lancer les nouvelles storylines sans perdre de temps, et c’est ce qui est fait. Dans ce sens, il faut reconnaitre qu’il y a des choses prometteuses pour la suite, bien que ça n’excuse pas la faiblesse générale de cet épisode.

Partager cet article

publicite
  • Ecaz

    Une douche froide cet épisode. On retombe dans le drama poussif et sans intérêt..

  • Drayke

    Je confirme. C’est vraiment nul cette série.

    Puis Pope c’est vraiment Captain Cliché.

    Mais j’aime ça.

    Et puis je suis jamais pressé de voir l’épisode suivant.

    Ca c’est pratique.

  • FloX

    Effectivement, un manque total de finesse de la part des scénaristes. c’est vraiment dommage car il en faudrait peu pour que Falling Skies devienne une série vraiment excellente.
    Alors qu’on se rappelle encore les dialogues entre l’Alien et Tom dans l’épisode précédent, au fort relents de nazisme et d’extermination de races, ainsi que l’exécution des ‘leaders’, parallèle évident avec les rafles des résistants de la 2ème guerre, d’ailleurs repris en SF par le double épisode ‘occupation-précipice’ de la saison 3 de BSG, mais les protagonistes de Falling Skies semblent mettre complètement de coté ces éléments, parmis les plus importants depuis le début de la série.

    De plus, le coup du messager ailé faisant la promotion d’un GhettoLand (probablement insufflé par les Aliens, c’est une quasi évidence) ne semble choquer personne. Elle fait son prosélytisme sans retenue et repart à l’aventure comme si de rien n’était et Weaver est conquis.

    Au moins, la storyline de ‘Ben’ prend de l’importance et ça c’est une bonne chose.

60 queries. 0,496 seconds.