Falling Skies – Molon Labe (2.07)

avatarun article de :
publié le :
24 juil 2012 à 9:00
votre opinion :
7 commentaire

falling skies 207

Ben découvre très vite la vérité sur Karen, mais il est sauvé in extremis par la résistance. Tom prend un Overlord en otage qui sème le trouble chez l’ennemi. Menacé, le 2nd Mass doit au plus vite partir pour Charleston.

Molon Labe reprend là où l’épisode précédent s’était arrêté et Ben découvre très rapidement les réelles intentions de Karen et le fait qu’il s’est fait piéger.

publicite

D’une certaine façon, c’est un soulagement, car cela évite de poursuivre dans une voie qui n’avait rien de prometteur. C’est aussi une opportunité pour l’équipe créative de Falling Skies de justifier la véritable place de Ben dans l’intrigue et pourquoi Karen et son maitre s’intéresse tant à lui. En somme, la série continue plus ou moins de rattacher les morceaux entre eux en essayant de rester cohérente. À partir du moment où on ne se pose pas trop de questions, c’est acceptable.

Falling Skies a aussi pris le parti pris de dissimuler certaines de ses lacunes derrière des scènes d’actions plus ou moins efficaces. De ce côté-là, je n’irais pas me plaindre, car cela aide à donner du rythme aux épisodes – et certains par le passé en auraient bien bénéficié. Le 2nd Mass doit donc partir pour Charleston, mais avant cela, ils vont se retrouver encerclés par l’ennemi.

On passe sur la concrétisation de la relation entre Hal et Maggie, cette dernière ayant un timing plus que discutable. Certes, cela permet de laisser cela derrière soi une bonne fois pour toutes, mais à ce stade, on aurait presque pu attendre Charleston, cela aurait pu éviter quelques minutes peu inspirées dans cet épisode. En parallèle, on peut apprécier la volonté de redonner un peu de matériel à Ann. Elle qui est coincée dans son camion médical depuis le début de la saison, elle a enfin l’occasion de montrer qu’elle a (encore) un véritable instinct de survie et l’envie de se battre.

Le contexte et l’approche de la fin de saison combinée, il n’y a rien d’étonnant à ce que le 2nd Mass perd quelques hommes. Les visages familiers étant plutôt limités,  cela n’a malheureusement aucun impact. Le personnage en question a occupé trop peu de temps d’antenne pour que cela puisse affecter, et en fait, tout simplement concerné. On passe vite à autre chose, la scène d’adieu (inévitable) entre Ben et son père se révèle ainsi bien plus satisfaisante dans le registre émotionnel, surtout que Noah Wyle et Connor Jessup restent plus que mesurés, parfaitement conscients que ce n’est que temporaire et qu’il ne sert à rien d’en faire des tonnes.

La résistance poursuit donc sa route et elle se montre un peu plus efficace. Si certaines décisions ou réactions sont discutables (à l’image de l’échange avec l’Overload dont l’issue était trop évidente pour convaincre), l’ensemble conserve un rythme accrocheur.

Articles recommandés

    Laissez un commentaire

    ©2006-2014 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress.
    88 queries. 0,955 seconds.