Brian tente de se trouver une nouvelle petite amie, mais malgré tout ses efforts, cela ne tourne pas à son avantage. Lassé, il parle de son véritable amour à Stewie qui lui conseille de la retrouver. Sur place, la jolie jeune femme de ses souvenirs s’est transformée e grosse bouseuse et lui annonce qu’il a un fils. Ce denier va débarquer chez les Griffin peu de temps après.

Avec un titre en référence au film The Life of Brian, il n’est pas étonnant d’avoir une référence explicite aux Monthy Python, mais ce sera surement l’un des gags les moins marrants de cet épisode. En fait, niveau humour, cet épisode de Family Guy risque d’effrayer les plus prudes et plus encore.

On commence l’épisode avec quelques blagues racistes de la part de Stewie, et on enchaine sur le dialogue dont on rie avec honte : après que sa petite maie lui annonce que son père a abusé d’elle, Brian lui sort froidement : So, you do go all the way?

C’est surement la pire de toutes, il faut le dire, même si elle fait rire. Les 3 premiers quarts de l’épisode n’iront pas plus loin que ça, mais se révèleront des plus comiques, même si certains gags durent un peu trop longtemps, comme ça arrive régulièrement, en particulier celui avec Matthew McConaughey.

Beaucoup de rire, jusque-là, mais la fin de l’épisode ne gardera pas le même rythme et va quelque peu rendre impatient. On attend de nouveau un gag irrévérencieux et complètement immoral, mais il ne viendra pas.

Malgré son côté borderline, cet épisode est surement l’un des plus réussis depuis longtemps. Le duo Stewie/Brian est toujours aussi efficace sur le plan comédie, jouant à fond la carte de la moquerie et de l’autodérision (cf. Les références à Jerry Springer,…).

La saison s’achève avec le prochain épisode à cause de la grève qui a retardé la production des épisodes. Nous les verrons donc la saison prochaine.