Family Guy – 420 (7.12)

Après avoir été arrêté pour possession de marijuana, Brian se lance dans une campagne de légalisation de la drogue. Le maire West va alors faire une loi qui autorise sa consommation.

The Cop : I’m a Family Guy

Ce n’est pas nouveau que Seth MacFarlane utilise Family Guy pour faire passer quelques messages, comme celui du jour : légaliser la marijuana. Le fait est que le passage musical est vraiment convaincant, entrainant et délirant.

Enfin, étrange qu’une fois que la loi est en vigueur tout le monde devient si peu productif – bien que Brian affirme que c’est le contraire, mais aussi que la criminalité a baissé et que l’audimat de Doctor Who grimpe.

Assez rythmée, toute cette histoire fournira de multiples occasions à Peter de nous glisser quelques gags brefs, mais excellents. On retrouve une énergie comique qui s’était faite plutôt discrète dernièrement et cela va permettre de convenablement animer l’épisode d’un bout à l’autre, sans temps mort, ni réel coup de mou. De plus, la chute faisant appel à la mythologie du personnage de Brian est plutôt bien trouvée, tout comme la réaction de Stewie, lui aussi relativement inspiré par toute cette affaire.

Bref, même s’il faut reconnaitre que le « message » de l’épisode est un peu poussif par moment et qu’il s’embrouille légèrement en court de route, nous avons là du Family Guy traditionnel qui ne force pas sur des gags moyens pour laisser place à une sensation de spontanéité qui fait du bien.